Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!
Aleteia

Voici l’emploi du temps d’un ermite

Partager

S’ils vivent coupés du monde, les ermites n’en ont pas moins un emploi du temps bien défini leur permettant de vaquer à leurs occupations…sans oublier de louer Dieu.

Les ermites choisissent librement de vivre seuls et coupés du monde. Ils « témoignent de la fugacité du temps présent par leur séparation intérieure et extérieure du monde ; ils attestent par le jeûne et la prière que l’homme ne vit pas seulement de pain, mais de la Parole de Dieu (Mt 4, 4) », peut-on ainsi lire dans l’exhortation apostolique Vita consecrata, (§ 7) de saint Jean Paul II. « Cette vie ‘au désert’ est une invitation pour leurs semblables et pour la communauté ecclésiale elle-même à ne jamais perdre de vue la vocation suprême, qui est de demeurer toujours avec le Seigneur ».

Au fil des siècles, celles et ceux qui ont embrassé ce mode de vie ont adapté leur quotidien en fonction des exigences de leur environnement et de leur vocation religieuse. Pour rythmer leur vie de prière, ils se réfèrent à ce psaume de la Bible : « Sept fois chaque jour, je te loue pour tes justes décisions » (Ps 118: 164).

Benoît de Nursie, fondateur d’un des plus grands ordres monastiques de l’histoire de la chrétienté, a mis au point au VIe siècle sa fameuse règle afin d’organiser la journée des moines. Elle est réglée en fonction de ce que saint Benoît appelle « Œuvre de Dieu » (Opus Dei) : c’est la liturgie des heures, qui, huit fois par jour, rassemble la communauté pour prier ensemble à partir des psaumes et de la Bible.

Matines : pendant la nuit, souvent à minuit
Laudes : à l’aube ou à 3 heures du matin
Prime : première heure, vers 6 heures du matin
Tierce : troisième heure, vers 9 heures du matin
Sexte : sixième heure, vers midi
None : neuvième heure, vers 15 heures
Vêpres : vers 18 heures
Complies : avant de se coucher, généralement à 20 heures ou 21 heures

Ces offices rythment aussi bien la vie des moines et des moniales que celle des ermites. Bien trop souvent, les gens croient que les ermites prient littéralement toute la journée. Mais c’est faux, ils travaillent et prient, interrompant leurs activités quotidiennes pour louer Dieu.

Ce qui est fascinant, c’est que ce programme est resté pratiquement intact pendant des siècles, bien qu’adapté par différents ordres religieux et ermites pour répondre à leurs besoins spécifiques. Cet horaire quotidien permet également de mettre Dieu à la première place : il est facile d’être tellement absorbé par l’activité que nous faisons que nous oublions qui est à l’origine de toute chose. Alors, prêts à faire de ce temps de confinement un moment privilégié pour se rapprocher de Dieu ?