Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Dix idées pour créer un lien spirituel avec ceux qui sont loin

Shutterstock / PaeJar
Partager

Le confinement s’installe. Nous échangeons facilement des nouvelles avec les personnes que nous aimons. Et si ce temps particulier était l’occasion de partager sur ce qui vous tient à cœur ? Voici dix idées pour créer ou approfondir des liens spirituels.

Réciter le chapelet au téléphone

Prenez rendez-vous et, à l’heure dite, appelez la personne. Après un petit temps d’échange de nouvelles (pour savoir dans quel état intérieur se trouve votre interlocuteur), fixez une limite de temps et récitez le chapelet ensemble au téléphone. Si l’un et l’autre avez l’habitude de le dire, alternez les dizaines, et le début et la fin du Notre-Père et des Je vous salue Marie. Si l’un des interlocuteurs ne connaît pas cette prière, ce sera une belle occasion de l’aider à se lancer. N’hésitez pas à méditer les mystères avec vos mots pour lui montrer que le chapelet est une prière incarnée par laquelle Marie se fait toute proche de nous.

Partager ses intentions de prière

Si vous connaissez bien la personne et savez qu’elle peut le supporter, confiez-lui vos intentions de prière, ce qui vous tient à cœur. Porter ses soucis à plusieurs allège le fardeau. Attention toutefois en ce moment aux personnes angoissées. Mieux vaut leur donner des raisons d’espérer et de rendre grâce, que d’ajouter à leur peur par des intentions trop lourdes ou trop proches de leur situation.

Lire le même livre et en parler

Choisissez un livre spirituel et, si vous avez tous les deux la chance de le posséder, lisez-le chacun de votre côté. À la fin de chaque chapitre, appelez-vous ou écrivez vos impressions et partagez-les. Vous pouvez faire la même chose avec un passage ou un livre de la Bible.

Envoyer des fleurs pour marquer le dimanche

Le dimanche doit être solennisé de manière particulière. Pour pouvoir être en communion le jour du Seigneur, pourquoi ne pas faire livrer un bouquet de fleurs à la personne qui est loin ? Elle le mettra dans son coin prière et se réjouira avec vous. Pensez-y tout particulièrement pour Pâques et surtout pour les personnes confinées en appartements. Les fleuristes en ligne travaillent toujours. C’est l’occasion de les aider à maintenir leur activité.

Faire une lectio divina à plusieurs

Choisissez un passage d’Évangile, un psaume ou tout simplement une des lectures du jour. Appelez-vous au moyen d’un système de conférence téléphonique (sur ordinateur ou smartphone). Commencez par invoquer l’Esprit Saint puis lisez plusieurs fois le passage, si possible avec des traductions différentes. Ensuite, entraidez-vous à comprendre le texte (les notes de bas de page sont souvent très utiles ainsi que les renvois à d’autres textes bibliques). Puis, prenez un temps de silence et partagez simplement une phrase qui vous touche et dites pourquoi. Après avoir raccroché, prenez éventuellement un petit temps de silence pour faire résonner le texte en vous.

Invoquer les anges gardiens et les saints patrons

Nous pouvons créer des liens spirituels en priant pour les autres, comme des parents confient chaque matin leur enfant au Seigneur, un époux son épouse, une amie son ami, un enfant sa marraine, etc. Nous pouvons aussi prier leur ange gardien et leur saint patron de les protéger.

Faire la prière du soir ou lire la Bible en vidéo à son filleul ou à un petit-enfant

Préparez une petite prière du soir et enregistrez-vous en vidéo. Puis envoyez-la à l’enfant. Il pourra l’écouter quand il veut. Proposez-lui aussi de lui lire le soir, toujours à la même heure (celle ou leurs parents craquent…), une vie de saint ou un passage de la Bible (le livre de Tobie ou l’histoire de Joseph par exemple).

Partager des bons plans spi

Envoyer des neuvaines, des messes en vidéo, des prières, tout le monde le fait mais, pour vraiment rejoindre la personne et créer des liens forts, essayez d’abord de cerner son profil spirituel : a-t-elle des affinités avec un sanctuaire, un ordre particulier, un style de liturgie ? Aime-t-elle les prières vite faites ou bien les longues méditations ? A-t-elle besoin d’approfondir ou est-elle friande de témoignages ? En ciblant vos envois, vous lui rendrez service et l’aiderez plus sûrement à fortifier sa foi.

Dessiner, ou colorier, l’Evangile du dimanche, le photographier et le mettre sur le réseau familial

Avec les enfants, imprimez le coloriage de l’évangile du dimanche suivant, disponible sur les sites de catéchisme en ligne. Une fois terminés, postez les coloriages sur le réseau familial. Vous pouvez aussi demander aux enfants, après avoir lu l’Evangile, de le dessiner. Le regard d’un enfant peut ouvrir celui d’un adulte sur un texte qu’il croit pourtant bien connaître.

Témoigner de ce que le Seigneur fait pour nous

La situation difficile dans laquelle nous nous trouvons est l’occasion d’être attentif à la présence de Dieu dans nos vies quotidiennes. Le soir, essayez de trouver une pépite laissée par Dieu : un geste, une phrase, une parole, une prière, une inspiration… Témoignez-en simplement à la personne qui est loin. Si elle fait de même, contentez-vous d’accueillir son témoignage sans commentaire ni jugement mais en rendant grâce avec elle.

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]