Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 20 janvier |
Saint Fabien
home iconSpiritualité
line break icon

Prier pour nos frères : les trois règles de l’intercession

PRAYING

Pascal Deloche | GoDong

Fr. Baptiste de l’Assomption o.c.d. - Publié le 30/03/20

Prier les uns pour les autres en temps d’épreuve est non seulement un acte d’amour, mais une grande responsabilité.

En ce temps d’épidémie, nous sommes invités à prier d’une manière plus intense et à intercéder pour nos frères. Rappelons trois grandes règles de l’intercession à graver profondément en nos cœurs.

1La réalité : la prière est un acte réel

La première grande règle de l’intercession est la réalité. La prière est un acte qui, bien qu’invisible en ce qu’il a d’essentiel, est éminemment réel. Elle nous met en contact avec la source de toute réalité, Dieu, et nous fait obtenir pour nos frères des choses réelles et extrêmement précieuses : la grâce et les dons de l’Esprit Saint. Chaque fois que nous nous tournons vers le Père, avec son Fils bien-aimé, afin de la prier pour nos frères, toujours Il envoie son Esprit saint dans leur cœur. L’Écriture ne cesse de nous le rappeler. Nous sommes sûrs d’être exaucés lorsque nous demandons le trésor de l’Esprit saint pour nos frères. Quand bien même ils fermeraient leur cœur à la grâce qui les sollicite par notre prière, l’Esprit saint n’en viendra pas moins frapper à leur porte toutes les fois que nous le demanderons avec foi.




Lire aussi :
Et si vous contaminiez un hôpital… par vos prières ?

2La responsabilité : notre pouvoir de donner l’Esprit saint

Si le Bon Dieu a voulu nous donner un tel pouvoir, une telle capacité à faire le bien par notre prière en nous faisant mériter avec et en Jésus, mort et ressuscité, le don de l’Esprit saint pour nos frères, quelle ne doit pas être notre responsabilité ! Le Père, pour parler de manière imagée, s’empêche de répandre à profusion sa grâce dans le monde si nous ne le Lui demandons pas par son Fils bien-aimé Jésus avec la confiance et l’audace que nous inspire l’Esprit. Il ne veut pas appliquer les mérites de la Rédemption, acquis par Jésus par sa mort et sa résurrection qui est représentée à chaque messe, si nous ne le Lui demandons pas avec foi. Si Jésus est le vainqueur du monde, Il attendra, cependant, que nous nous associons à Lui, pour manifester son triomphe dans les cœurs.




Lire aussi :
Le chapelet vous ennuie ? Deux raisons d’en faire votre prière préférée

3La proportion : plus nous prions, plus la grâce se répand

Enfin, le Père veut tellement nous associer à son œuvre d’amour, qu’Il a voulu aussi faire dépendre le don démesuré de sa grâce de l’intensité de notre foi et de notre amour. Plus nous croirons et aimerons, plus nous intercéderons, plus la grâce se répandra à profusion. Pour augmenter notre amour et notre foi, il suffit simplement de renouveler nos actes d’amour et de foi en laissant l’Esprit saint les opérer dans notre âme. Nous pouvons aussi nous associer à la prière de la Vierge Marie, de saint Joseph, des saints et des anges, et nous associer à toutes les prières de la terre. Notre prière deviendra alors vraiment ecclésiale et notre cœur se dilatera aux dimensions de celui de Jésus et de Marie.

Une incroyable puissance

C’est parce qu’il est miséricordieux que le Père veut nous associer à son œuvre de salut. C’est parce qu’il est fidèle à son dessein d’amour, qu’Il ne répand sa grâce que dans la mesure où nous le Lui demandons avec son Fils bien-aimé. C’est parce qu’il est juste, en agissant conformément aux lois de sa miséricorde, qu’Il répand sa grâce en tenant compte de notre foi et de notre amour. Le coronavirus qui paralyse le monde, nous donne l’occasion d’intercéder avec plus d’intensité pour nos frères. Il nous donne l’occasion de redécouvrir l’incroyable puissance de la prière.

Pour en savoir plus sur la prière dans la spiritualité du Carmel, recevez la revue Carmel




Lire aussi :
Du bon usage de la pandémie : l’épreuve et la grâce du confinement

Tags:
ConfinementCoronavirusPrière
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
young woman park
Edifa
La méthode de saint Ignace pour discerner les signes de Dieu
2
PAPIEŻ FRANCISZEK
Gelsomino Del Guercio
Le jour où le pape François a surpris tout le monde en demandant ...
3
ROSES
Marzena Devoud
Oubliez les nains, mettez des saints dans votre jardin avec ces v...
4
WEB2-STATUE-VIERGE-ISERE-GOOGLE-STREET-VIEW.jpg
Agnès Pinard Legry
Isère : une statue de la Vierge n’a plus droit de séjour dans l’é...
5
Agnès Pinard Legry
Marlène Schiappa : des propos qui font bondir
6
SAMUEL ELI
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Allô, Samuel ? Comment Dieu nous appelle enco...
7
Cerith Gardiner
Écoutez cette famille irlandaise et vous aurez forcément envie de...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement