Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 07 mars |
Saintes Perpétue et Félicité
home iconAu quotidien
line break icon

Fabriquer ses propres masques, c’est désormais possible et encadré

AFP

Bérengère Dommaigné - Publié le 29/03/20

Des patrons de masque à imprimer et à fabriquer soi-même, voila ce que propose à présent l’Association française de normalisation (l’Afnor), pour tenter de mettre fin à la pénurie de masques qui sévit en France. Les particuliers peuvent ainsi se fabriquer, pour eux-mêmes ou pour leurs proches, des masques dans le respect des normes sanitaires.

Face à la pénurie de masques, alors que la France est en pleine épidémie de coronavirus, les initiatives personnelles se sont multipliées sur Internet pour confectionner des masques, aux qualités parfois « hétérogènes ». Alors l’Agence Française de Normalisation (l’Afnor), a mis en ligne un mode d’emploi validé et normé, pour confectionner soi-même, ses propres équipements de protection, en toute sécurité.

Un nouveau modèle de « masque barrière »

L’organisme associatif, rattaché au ministère de l’Industrie, propose ainsi de télécharger gratuitement un mode d’emploi pour faciliter et accélérer la fabrication en série ou artisanale d’un nouveau modèle de masque, dit « masque barrière ». Répondant à des critères validés par près de 150 experts, ces masques barrières ont pour ambition d’apporter une protection supplémentaire à toute personne saine, en complément bien sûr, des gestes barrières et de la mesure de distanciation.

Comme le précise le responsable du pôle santé et sécurité au travail de l’Afnor et pilote du projet, « ce masque n’exonère à aucun moment des gestes barrières, mais il est une protection supplémentaire pour les personnes saines lorsqu’elles se déplacent ou travaillent ». Voilà donc enfin une rassurante possibilité, validée et encadrée, de se protéger soi-même pour ne plus prendre de risque, pour soi comme pour ses proches ou même son prochain… À n’en pas douter, de nombreux et généreux particuliers comme entrepreneurs, vont lancer des initiatives de production ! À vos bobines !


MONASTER DE LA CONSOLATION

Lire aussi :
Covid-19 : à Draguignan, les Sœurs de la Consolation fabriquent 200 masques par jour

Tags:
Coronaviruscouture
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Rachel Molinatti
Irak : chaque matin, Sara, musulmane, va prier devant la Vierge d...
2
La rédaction d'Aleteia
EN DIRECT – En Irak, François dénonce « le terrorisme qui a...
3
Bérengère Dommaigné
Tibo InShape récidive avec une vidéo chez les sœurs de Boulaur
4
WEB2-IRAK-IMEDIA
Hugues Lefèvre
Les cinq choses à savoir sur le voyage du pape François en Irak
5
LA BONNE MORT
Père Nathanaël Pujos
Que se passe-t-il au moment de la mort ?
6
Ziggurat of Ur
Caroline Becker
Irak : la visite du Pape, véritable pèlerinage en Terre sainte
7
Guillaume et Dorota Andrieu
Marzena Devoud
« Notre challenge ? Faire découvrir aux fiancés que l’on do...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement