Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 03 décembre |
Saint François-Xavier
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Fabriquer ses propres masques, c’est désormais possible et encadré

masques-000_1q09n0.jpg

AFP

Bérengère Dommaigné - publié le 29/03/20

Des patrons de masque à imprimer et à fabriquer soi-même, voila ce que propose à présent l’Association française de normalisation (l’Afnor), pour tenter de mettre fin à la pénurie de masques qui sévit en France. Les particuliers peuvent ainsi se fabriquer, pour eux-mêmes ou pour leurs proches, des masques dans le respect des normes sanitaires.

Face à la pénurie de masques, alors que la France est en pleine épidémie de coronavirus, les initiatives personnelles se sont multipliées sur Internet pour confectionner des masques, aux qualités parfois « hétérogènes ». Alors l’Agence Française de Normalisation (l’Afnor), a mis en ligne un mode d’emploi validé et normé, pour confectionner soi-même, ses propres équipements de protection, en toute sécurité.

Un nouveau modèle de « masque barrière »

L’organisme associatif, rattaché au ministère de l’Industrie, propose ainsi de télécharger gratuitement un mode d’emploi pour faciliter et accélérer la fabrication en série ou artisanale d’un nouveau modèle de masque, dit « masque barrière ». Répondant à des critères validés par près de 150 experts, ces masques barrières ont pour ambition d’apporter une protection supplémentaire à toute personne saine, en complément bien sûr, des gestes barrières et de la mesure de distanciation.

Comme le précise le responsable du pôle santé et sécurité au travail de l’Afnor et pilote du projet, « ce masque n’exonère à aucun moment des gestes barrières, mais il est une protection supplémentaire pour les personnes saines lorsqu’elles se déplacent ou travaillent ». Voilà donc enfin une rassurante possibilité, validée et encadrée, de se protéger soi-même pour ne plus prendre de risque, pour soi comme pour ses proches ou même son prochain… À n’en pas douter, de nombreux et généreux particuliers comme entrepreneurs, vont lancer des initiatives de production ! À vos bobines !


MONASTER DE LA CONSOLATION

Lire aussi :
Covid-19 : à Draguignan, les Sœurs de la Consolation fabriquent 200 masques par jour

Tags:
coutureCovid
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour








Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement