Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Bénédiction Urbi et Orbi : un évènement qui a « touché les cœurs »

POPE URBI ET ORBI
Handout / VATICAN MEDIA / AFP
Partager

Le pape François a invité les fidèles du monde entier à s’unir à lui pour un moment de prière sur le parvis de la basilique Saint-Pierre de Rome ce vendredi 27 mars à 18h. Une prière qui concernait les hommes et les femmes des quatre coins du monde. Nombreux sont ceux qui ont suivi l’événement depuis chez eux.

La veillée de prière accompagnée d’une bénédiction Ubi et Orbi donnée par le pape François ce vendredi 27 mars est tout à fait exceptionnelle. Cette bénédiction n’est en effet traditionnellement donnée que deux fois dans l’année, à Pâques et à Noël, ainsi qu’à d’autres occasions spéciales comme l’élection d’un nouveau pontife. Des fidèles du monde entier ont suivi l’événement depuis chez eux, sur une tablette, un téléphone ou un écran d’ordinateur, installés devant leur bureau, dans leur salon ou dans leur coin prière. « Bon on est tranquillement posé là pour la bénédiction Ubi et Orbi qui sera prononcée par le Pape », écrivait un internaute au tout début du temps de prière.

C.

Un moment historique qui en a bouleversé un grand nombre. Beaucoup s’accordent pour qualifier ce moment d’instant « historique » et « unique ». « Un moment de spiritualité historique ! », s’exclame une internaute. « Cette bénédiction exceptionnelle du Pape en communion avec tous les chrétiens du monde était vraiment magnifique », tweete pour sa part un jeune Lyonnais.

Nombreux sont ceux qui se sont sentis émus en voyant le pontife argentin, qui semblait peiner à marcher, traverser, seul, l’immense place Saint-Pierre déserte. « Ce soir, il est un père pour tous, debout dans la tempête, encourageant, bénissant et consolant chacun, priant pour tous. Beau, douloureux et fortifiant à la fois », tweete l’abbé Grosjean. « Cérémonie très belle qui a touché les cœurs », note une autre internaute. A n’en pas douter, cette scène historique marquera les esprits pour longtemps.

En images : 27 mars 2020, 18h, à Rome, une veillée de prière historique
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]