Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 06 décembre |
Saint Nicolas de Myre
home iconActualités
line break icon

Une messe consacrée aux victimes qui meurent dans la solitude

PAPIEŻ FRANCISZEK

HANDOUT/AFP/East News

I.Media - Publié le 22/03/20

Lors de sa messe quotidienne, le pape François a tout particulièrement prié pour les malades mourant seuls ainsi que pour leurs familles ne pouvant les accompagner. Cette messe du dimanche 22 mars 2020 se déroulant à la Résidence Sainte-Marthe a été retransmise sur Vatican News. 

Ces jours-ci, l’actualité fait état de nombreux défunts, s’est attristé le chef de l’Église catholique au début de la messe. « Des hommes et des femmes meurent seuls » sans avoir le temps de dire au revoir à leurs familles. « Pensons à eux et prions pour eux », a-t-il appelé.

Il a aussi confié au Seigneur les familles de ces victimes ne pouvant pas accompagner leurs proches lors du décès et a consacré cette messe du quatrième dimanche de Carême aux « défunts et aux membres de leurs familles ».




Lire aussi :
Ce soir, le pape François va unir toute l’Eglise pour une prière extraordinaire

Le Pape a par ailleurs commenté l’Evangile du jour (Jn 9, 1-41) racontant la guérison d’un aveugle né. Un texte qui lui rappelle cette phrase marquante de saint Augustin : « J’ai peur du Christ quand Il passe ». Cette parole évoquée par ce grand saint signifie : « j’ai peur de ne pas me rendre compte que Jésus passe », a-t-il expliqué. En effet, la présence de Jésus révèle les « vrais sentiments » et attitudes de l’homme.

Selon le Pape, cette guérison provoque le « scandale » et met à jour les sentiments des protagonistes. L’aveugle né se distingue par sa « sagesse ». À l’inverse, les docteurs restent figés sur leurs lois. S’ils connaissent parfaitement la loi de Moïse, ils ne comprennent pas quand Dieu passe, a expliqué le successeur de Pierre. Leur rigidité et leurs habitudes les conduit même à pratiquer l’injustice et ils restent fermés au Christ.

« Je vous conseille tous de prendre l’Évangile du jour (…) et de le lire une fois ou deux pour bien comprendre (…) ce qui arrive quand Jésus passe et les sentiments qui apparaissent », a exhorté le Pape. Il a mis en garde contre le « risque de ne pas se convertir » et de ne pas reconnaître le Christ.


FAMILY

Lire aussi :
Le pape François prie pour les familles confinées avec des enfants

Tags:
CoronavirusPape François
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
saint sulpice messe
Agnès Pinard Legry
Une nouvelle jauge "contraignante" mais "appl...
WEB2-GENERAL-PIERRE DE VILLIERS-AFP-000_Z52AV.jpg
Agnès Pinard Legry
Général de Villiers : "Il faut être absorbeur...
La rédaction d'Aleteia
Benoît XVI : "Le Seigneur m’a retiré la parol...
EMMANUEL MACRON
Henri Quantin
Les catholiques sont des "citoyens exemplaire...
groupe de louange
La rédaction d'Aleteia
Humour : et vous, "parlez-vous le catholique"...
Mathilde de Robien
Délicieuses perles d’enfants (1/8) : les gais...
Matteo Farina; Chiara Badano, Carlo Acutis
Marzena Devoud
Ils n'ont pas attendu d'être adulte pour être...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement