Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 12 avril |
Saint Stanislas
home iconSpiritualité
line break icon

Ces saints qui ont vécu sans l’Eucharistie

EUCHARIST

Public Domain | Gini George/Pixabay

Meg Hunter-Kilmer - Publié le 20/03/20

Leur exemple peut nous aider à remettre en perspective notre privation momentanée de l’Eucharistie.

Face à l’annulation des messes publiques par les diocèses du monde entier pour les semaines à venir, de nombreux catholiques souffrent réellement de la privation de l’Eucharistie. Lorsque le monde lutte contre une pandémie, la messe semble être plus nécessaire que jamais. Les croyants peuvent-ils surmonter l’éloignement forcé que le confinement leur impose, alors que la pratique des sacrements est essentielle pour eux ? En fait, il y a beaucoup de saints – et des millions d’autres chrétiens – qui ont vécu des expériences similaires pendant des mois, voire des années. Suivre leur exemple ne peut que nous renforcer.

Bien que non canonisés, des milliers de chrétiens japonais ont ainsi vécu sans prêtres pendant près de 250 ans. Ils ont baptisé leurs enfants en secret, transmettant leur foi en chuchotant, en priant devant des images de la Vierge déguisées pour ressembler à des images bouddhistes. En 1858, le Japon a finalement permis le retour des missionnaires chrétiens, au moment où 10.000 d’entre eux, cachés, attendaient leur retour.

Mettez-vous un instant à leur place : ils avaient alors la quasi-certitude qu’ils ne participeraient jamais à la messe. Ils ne savaient de l’Eucharistie que ce que le témoignage que leurs ancêtres avaient gravé dans la mémoire de leurs familles. Des chrétiens d’autres pays ont partagé le même sort. Voilà de quoi infléchir nos plaintes face à la distance sociale qui nous est imposée aujourd’hui.

Découvrez en cliquant sur le diaporama les saints qui ont dû vivre sans l’Eucharistie :

Tags:
CommunionL'école des saintsSaint
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement