Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 02 juillet |
Bienheureuse Eugénie Joubert
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

#kiffetonconfinement : et si vous partagiez chaque jour trois bons moments de la journée ?

fenetre.jpg

Pixabay / coyot

Domitille Farret d'Astiès - publié le 19/03/20

Les Français sont confinés et se demandent comment ils vont réussir à vivre ce temps si particulier. Le hashtag #kiffetonconfinement propose de partager chaque jour trois bons moments de la journée, histoire de garder bon moral.

« La sieste en semaine ; les câlins à toute heure de la journée ; prendre le temps de checker les radis que j’ai plantés ». « Prendre mon petit-déjeuner avec mon mari en semaine ; rigoler avec les copains au téléphone en pleine journée ; recevoir les remerciements des parents d’élèves car même en temps de crise, l’école s’occupe bien d’eux ». Lancé sur Twitter par l’écrivain Caroline Boudet, le hashtag « #kiffetonconfinement » a suscité quelques émules sur les réseaux sociaux.

Le principe est simple : il suffit de partager chaque jour trois bons moments passés dans la journée. Et pas besoin d’aller chercher loin ces petites joies de chaque jour – en période de confinement, c’est même déconseillé ! Un morceau de chocolat fondant, un échange avec une voisine de part et d’autre de la cour de l’immeuble ou un petit message d’un ami, ce sont déjà des vraies joies. Le Pape lui-même le dit :  « Dans ces petites choses, il y a notre trésor ». Et réseaux sociaux ou pas, ce peut être une bonne habitude à prendre en famille, ou personnellement, pour clôturer sa journée le sourire aux lèvres.


DZIECI W KUCHNI

Lire aussi :
Parents, rassurez-vous, « ces deux mois ne seront pas du temps perdu »

Tags:
ConfinementconseilCovidvie
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement