Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Contre le coronavirus, la prière du pape François à saint Joseph

Partager

Le pape François a adressé un message enregistré, retranscrit ci-dessous, aux Italiens qui affrontent le coronavirus.

L’intervention du pape a été diffusée sur les différents médias du Vatican le 19 mars 2020, juste avant le début de la prière mariale du chapelet décidée par la Conférence des évêques d’Italie pour demander à Dieu de les aider face à la crise sanitaire que connaît le pays. Le Souverain pontife a adressé une prière à saint Joseph, se recueillant devant une icône représentant la visite faite par l’Ange Gabriel au « gardien » de la Sainte Famille.

Chers frères et sœurs,

Je me joins à la prière que la Conférence épiscopale a voulu promouvoir, en signe d’unité pour tout le pays. Dans cette situation sans précédent, où tout semble vaciller, aidons-nous à rester fermes sur ce qui compte vraiment. C’est une indication de la voie à suivre que je trouve dans les nombreuses lettres de vos Pasteurs qui, en partageant un moment aussi dramatique, cherchent à soutenir votre espérance par leurs paroles et votre foi. La prière du Rosaire est la prière des humbles et des saints qui, dans ses mystères, contemplent avec Marie la vie de Jésus, le visage miséricordieux du Père. Et combien nous avons tous besoin d’être vraiment consolés, de nous sentir enveloppés par sa présence d’amour !

La vérité de cette expérience se mesure dans notre relation avec les autres, qui en ce moment se trouvent être nos parents les plus proches : soyons proches les uns des autres, en exerçant d’abord la charité, la compréhension, la patience et le pardon. Par nécessité, nos espaces se sont peut-être réduits aux murs de la maison, mais vous avez un cœur plus grand, où l’autre peut toujours trouver disponibilité et accueil.

Ce soir, nous prions ensemble, en nous confiant à l’intercession de saint Joseph, Gardien de la Sainte Famille, Gardien de toutes nos familles. Le menuisier de Nazareth connaissait aussi la précarité et l’amertume, le souci du lendemain ; mais il savait marcher dans l’obscurité de certains moments, se laissant toujours guider sans réserve par la volonté de Dieu.

Protégez, Saint Gardien, notre pays.

Éclairez les responsables du bien commun, afin qu’ils sachent – comme vous – comment prendre soin des personnes qui leur sont confiées.

Donnez l’intelligence de la science à ceux qui recherchent des moyens adéquats pour la santé et le bien-être physique de leurs frères et sœurs.

Soutenez ceux qui se dépensent pour les nécessiteux : bénévoles, infirmières, médecins, qui sont en première ligne pour soigner les malades, même au prix de leur propre sécurité.

Bénissez, Saint Joseph, l’Eglise : à commencer par ses ministres, fais d’elle un signe et un instrument de ta lumière et de ta bonté.

Accompagnez, Saint Joseph, les familles : par ton silence priant, construis l’harmonie entre les parents et les enfants, surtout les plus petits.

Préservez les personnes âgées de la solitude : ne laissez personne dans le désespoir de l’abandon et du découragement.

Réconfortez ceux qui sont plus fragiles, encouragez ceux qui vacillent, intercédez pour les pauvres.

Avec la Vierge Marie, priez le Seigneur de libérer le monde de toute forme de pandémie.

Amen.

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]