Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 03 août |
Sainte Lydie
home iconSpiritualité
line break icon

Pourquoi les victimes de la peste se consacraient-elles à saint Joseph ?

SAINT JOSEPH

Philippe Lissac | GoDong

Philip Kosloski - Publié le 15/03/20

Alors que la peste ravageait l’Europe, les victimes se tournaient vers saint Joseph et demandaient son intercession miraculeuse.

L’Europe connut des heures très sombres à cause de la peste. Dans ces temps d’angoisse, les chrétiens avaient souvent recours à saint Joseph. Outre le fait de demander sa puissante intercession, de nombreux croyants se consacraient personnellement à lui, lui offrant leurs vies dans l’espoir qu’eux et leurs familles soient épargnés par l’épidémie.

Ainsi, on raconte que l’intervention de saint Joseph sauva un village entier de la peste au XVIIe siècle. En 1638, un vieillard habitant un village proche de Lyon ayant été atteint de la peste, qui désolait alors cette ville, demanda au vicaire de l’endroit si, en dehors des remèdes humains, il ne pourrait pas lui indiquer un moyen de sauver sa vie. « Vous n’avez, lui répondit le prêtre, qu’à faire vœu de célébrer tous les ans la fête de saint Joseph par la confession et la communion, et de vous y préparer par une neuvaine. » Le bon vieillard fit le vœu qu’on lui proposait, et aussitôt la peste disparut avec tous ses symptômes.

La ville de Lyon connut elle aussi une guérison miraculeuse grâce à saint Joseph :

Monsieur Augery, avocat au parlement du Dauphiné, se trouvait à Lyon pendant la peste qui affligea cette ville, dans l’année 1638. Il vit un de ses enfants, Théodore Augery, âgé de sept ans, atteint du fléau, avec tous les signes qui présageaient une mort prochaine et inévitable. Dans sa douleur extrême, ce père affligé s’adressa à saint Joseph avec la plus vive confiance, et lui promit, s’il sauvait son fils, d’aller pendant neuf jours entendre la sainte messe en son honneur, dans l’église qui lui était consacrée, d’y faire brûler des cierges devant son image, et enfin, d’y placer un ex-voto, dont l’inscription rappellerait le bienfait dû à son intercession. Cependant, les médecins visitèrent le jeune pestiféré ; ils le trouvèrent dans un état si déplorable, qu’ils le firent porter sur-le-champ au lazaret, ne lui donnant plus que deux heures de vie. L’ordre fut exécuté ; mais à peine arrivé au lazaret, l’enfant se trouve subitement guéri ; et le père, plein de reconnaissance pour son glorieux bienfaiteur, accomplit son vœu, avec de grands sentiments de piété. (The Glories of the Catholic Church)


Notre Dame de Fourvière

Lire aussi :
Coronavirus : et si chaque jour on offrait trois « Je vous salue Marie » aux victimes ?

Plus largement, on dit que les villes d’Avignon et de Lyon furent sauvées de la peste par l’intercession de saint Joseph :

Au commencement du XVIIe siècle, la peste exerçait ses fureurs dans la ville d’Avignon, le clergé et la magistrature recoururent à saint Joseph et s’engagèrent par vœu à célébrer, tous les ans, solennellement sa fête, s’il les délivrait de cette épidémie cruelle. À partir de ce moment, il n’y eut plus de nouvelles victimes et le fléau disparut entièrement ; mais ce fut pour aller à Lyon exercer ses ravages. L’invasion fut terrible, et l’on crut un instant que la ville allait être entièrement dépeuplée. Cependant, éclairés par l’exemple des Avignonnais, les habitants de cette grande cité recoururent au moyen qui les avait sauvés, et l’effet en fut le même. C’est de là que date la dévotion particulière des Lyonnais pour saint Joseph. (The Glories of the Catholic Church)

Bien entendu, il faut suivre les directives des autorités et du corps médical, mais l’attitude des chrétiens à travers les siècles montre à quel point il est également important de recourir à la prière dans la lutte contre une épidémie. Saint Joseph s’est avéré être un puissant intercesseur, permettant aux âmes qui l’invoquent de se rapprocher de Dieu, et demandant au Seigneur d’avoir pitié des malades et des souffrants. Surtout, saint Joseph nous apprend à faire confiance à Dieu en toutes circonstances et à remettre nos vies entre ses mains.


PRAY

Lire aussi :
Coronavirus : une prière à saint Roch pour apaiser la peur de l’épidémie

Tags:
Coronavirussaint joseph
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
I.Media
La mise en garde du pape François contre la « tentation idolâtre ...
2
Lauriane Vofo Kana
Un livre pour garder l’espérance en temps de covid se hisse...
3
C8 Messe 15 août
La rédaction d'Aleteia
La diffusion de la messe du 15 août sur C8 fait réagir
4
Jeanne et Jean Bodet - Bébé Cotignac
Lauriane Vofo Kana
Meurtris par quatre fausses couches, ils accueillent leur « bébé ...
5
Louis Manaranche
« Traditionis Custodes » : un appel à l’unification liturgique
6
MESSE-TRIDENTINE
Timothée Dhellemmes
Traditionis Custodes : « L’occasion d’un rapprochement en v...
7
HIDILYN DIAZ
La rédaction d'Aleteia
Jeux Olympiques : la médaille miraculeuse sur le podium !
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement