Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 04 mars |
Saint Casimir
Aleteia logo
Belles Histoires
separateurCreated with Sketch.

[VIDEO] Bernadette Moriau, la 70e miraculée de Lourdes

Timothée Dhellemmes - publié le 12/03/20

Sœur Bernadette Moriau, une religieuse française, a souffert pendant 42 ans de douleurs lombo-sciatiques, qui l'ont progressivement conduit à la paralysie. En 2008, l’improbable se produit : elle guérit après un pèlerinage à Lourdes. Elle est la 70e miraculée de Lourdes

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

Le miracle, une grâce réservée à ceux qui s’y attendent le moins ? C’est ce qui est arrivé à sœur Bernadette Moriau, une religieuse franciscaine, oblate du Sacré-Cœur. « Docteur, il y a belle lurette que je ne crois plus aux miracles ! Enfin, j’y crois pour les autres, mais pas pour moi » confiait-elle à son médecin traitant en 2008. Il venait de lui proposer de participer au pèlerinage des malades, à Lourdes. « Je m’appelle Bernadette, et c’était le 150e anniversaire des apparitions de la Vierge… alors je me suis dit pourquoi pas ! »

À 69 ans, sœur Bernadette part donc pour Lourdes avec plusieurs autres personnes du diocèse de Beauvais qui souffrent de handicap. « Au moment de la bénédiction des malades, j’ai vraiment ressenti cette présence du Christ vivant, ressuscité, dans l’Eucharistie. J’ai reçu dans mon cœur cette prière : Je marche au milieu de vous. Je vois ta souffrance, celle de tes frères et sœurs malades. Donne-moi tout !« 

« Une voix intérieure me dit : enlèves tes appareils ! »

De retour chez elle, sœur Bernadette se sent encore plus fatiguée que d’habitude. Mais trois jours après, alors qu’elle participe à l’adoration eucharistique, elle ressent tout à coup dans son corps « un bien-être, une détente ». À la fin de l’adoration, « une voix intérieure me dit : enlèves tes appareils ! ». Dans un geste d’obéissance, sœur Bernadette Moriau s’exécute. « J’ai alors compris que Marie avait intercédé pour moi, et que le Seigneur m’avait guérie », témoigne-t-elle à Aleteia.

Dès le lendemain de sa guérison, elle marche d’ailleurs cinq kilomètres dans la forêt. « Pourquoi moi ? » se demande-t-elle sans cesse depuis ce jour. « Par moments, les chemins du Seigneur paraissent incompréhensibles… mais avec le recul, on comprend qu’il est toujours là, même dans les épreuves ». C’est dans la fragilité que sœur Bernadette a le plus ressenti la présence de Dieu, à qui elle « rend grâce pour tout ce chemin vécu ». « J’ai partagé des moments très fort avec les handicapés : la fraternité, la solidarité dans le combat. Sans la maladie, j’aurais pu passer à côté de l’essentiel », conclut-elle.


lourdes people

Lire aussi :
Miraculé de Lourdes, un parcours du combattant

Tags:
HandicapLourdesMiracle
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement