Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Face au coronavirus, « la prière, l’action et la confiance »

Filippo MONTEFORTE / AFP
Partager

Respecter les recommandations formulées par les autorités sanitaires, prier, mais aussi agir concrètement afin « d’être particulièrement attentifs aux personnes les plus fragiles », voici les conseils de Mgr Matthieu Rougé, évêque de Nanterre, pour lutter contre l’épidémie de coronavirus.

Depuis plusieurs jours, le coronavirus est au cœur des conversations. Les messages de prévention passent en boucle dans les transports en commun, les salariés sont régulièrement tenus au courant par mail des dispositions prises par leur entreprise, il n’y a plus de geste de paix lors de la messe dominicale et il est demandé à chacun de communier à la main. Des mesures qui ne doivent pas faire oublier la prière, essentielle en ce temps d’épidémie.

À la suite du pape François, de nombreux prêtres et évêques appellent ainsi à prier pour que cette épidémie cesse, pour les victimes et leurs familles en deuil ainsi que pour les soignants. « Je suggère que dans chaque paroisse, dans chaque famille, dans chaque communauté religieuse, dans chaque classe des écoles catholiques, on dise chaque jour à ces intentions au moins le Notre-Père et le Je vous salue Marie, voire une dizaine du chapelet », assure Mgr Matthieu Rougé, évêque de Nanterre.


Mais la prière, essentielle, ne dispense pas chacun d’être particulièrement attentif aux personnes les plus fragiles qui sont les plus exposées au virus. Très concrètement, l’évêque de Nanterre souligne : « Puisqu’il n’est plus possible de se rendre dans les maisons de retraite, téléphonez régulièrement aux personnes âgées ou malades pour leur exprimer votre proximité ». C’est aussi agir pour que les personnes en situation de grande précarité puissent avoir accès à une hygiène de base. « La coïncidence entre la lutte contre le virus et le Carême constitue un appel à lutter contre tous les « virus » qui peuvent nous faire du mal », reprend encore Mgr Rougé. « L’égoïsme, la division, la malveillance, le découragement. Dans la paix de la foi, nous pouvons à l’inverse contribuer à l’espérance de tous ».

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]