Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 21 avril |
Saint Anselme de Cantorbéry
home iconDécryptage
line break icon

Dans les coulisses de l’élection du pape François

Domitille Farret d'Astiès - Publié le 12/03/20

Le 13 mars 2013, succédant à Benoît XVI, le cardinal Jorge Bergoglio, archevêque de Buenos Aires, devenait le 266e pape de l'Église catholique. Si l'on connaît l'issue du vote, on en sait peu en revanche sur le déroulement du conclave. Aleteia vous livre trois anecdotes.

On se demande parfois ce que ressentent les candidats aux élections présidentielles pendant le vote et comment ils perçoivent l’instant présent. Deux ans après son élection sur le trône de saint Pierre, le 13 mars 2013, le pape François se confiait sur cet instant décisif au cours d’une interview accordée à la journaliste Valentina Alazraki, de la chaîne mexicaine Televisa. « Pendant le vote, je priais le chapelet. J’avais l’habitude de dire trois chapelets par jour et je me sentais dans une grande paix. J’irais jusqu’à dire que j’étais inconscient. Et une fois que cela a été fait, c’était la même chose. Pour moi, c’était un signe que Dieu souhaitait cela. La paix. Jusqu’à aujourd’hui, je ne l’ai pas perdue », confiait-il alors.


POPE FRANCIS

Lire aussi :
Quelles sont les sept prières préférées du pape François ?

On sait que le chapelet est une prière qui est chère au pape François. Il l’a exprimé ainsi : « Le rosaire est la prière qui accompagne toute ma vie. c’est aussi la prière des simples et des saints. C’est la prière de mon cœur ». Cette attirance pour le rosaire lui vient d’une rencontre à Rome avec Jean Paul II qu’il a racontée en 2005 au mensuel 30 Giorni. Voici le récit de cette rencontre : « J’ai senti que cet homme, choisi pour guider l’Église, était la somme d’un chemin parcouru avec sa mère dans le ciel, un chemin entrepris dans son enfance. Et j’ai soudain réalisé le poids des mots prononcés par Notre-Dame de Guadalupe à saint Juan Diego : “Ne crains rien. Ne suis-je pas ta mère ?”. J’ai saisi la présence de Marie dans la vie du pape ».

Une tendresse qui touche les cœurs

Autre détail amusant, que rapporte Gerard O’Connell dans L’élection du pape François. Juste après son élection, et avant que son nom ne soit annoncé à la foule qui attend place Saint-Pierre, le pape François se rend dans la chapelle Sixtine où, comme le veut la tradition, un fauteuil blanc a été installé devant l’autel afin que les 114 cardinaux qui l’ont fraîchement élu viennent le saluer tour à tour. Mais au lieu de s’y installer, le nouveau pontife descend l’allée centrale, manquant même de trébucher à cause de sa soutane un peu trop longue. Il se dirige vers Mgr Ivan Dias, un cardinal indien en chaise roulante, pour l’embrasser. « Ce geste a frappé tout le monde, parce que normalement ce sont les électeurs qui vont s’incliner devant le pape pour lui rendre un premier hommage », relatera plus tard Mgr Francesco Coccopalmerio, un prélat italien. « Mais lui est allé se pencher sur Dias et nous en avons éprouvé une grande joie ».


Papa Francisco São José Menino Jesus

Lire aussi :
À quoi ressemble le coin prière du pape François ?

Autre détail, le premier cadeau reçu par Jorge Bergoglio en tant que pape qui soit connu. Il s’agit d’une petite statue en bronze représentant Notre-Dame de Sheshan, du nom d’un sanctuaire situé près de Shangai. Alors que, toujours dans la chapelle Sixtine, chacun des cardinaux s’approche du nouveau Saint-Père pour lui rendre hommage et lui promettre obéissance, vient le tour du cardinal chinois John Tong Hon. Ce qui se passe alors, il l’a raconté peu après au cours d’une homélie à Hong Kong. « Quand mon tour est venu, je lui ai fait cadeau d’une petite statuette en bronze représentant Notre-Dame de Sheshan et je lui ai déclaré : “Les catholiques de Chine vous aiment et ils prieront pour vous. S’il vous plaît, pensez aussi à tous les catholiques chinois et priez pour eux !”. François m’a répondu : “Les catholiques chinois ont souvent été de grands témoins pour l’Église universelle, puis il a baisé ma main droite pour m’exprimer son amour de l’Église de Chine. Ce geste m’a profondément ému ». Une statuette que le nouveau pontife, croisé deux jours plus tard dans l’ascenseur, lui a confié avoir installée dans sa chambre.

En images : François, un pape plein de tendresse
Tags:
Pape Françoispontificatrosaire
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
WEB2-Quentin-Bernier-Gravat-VILLE-DE-VINCENNES.jpg
Agnès Pinard Legry
Vincennes : l’élu avait aussi l’Ordre de Malte dans l...
2
Funeral of Prince Philip
Marzena Devoud
L’adieu de la reine Elizabeth à son époux
3
WEB2-LES-FRANGINES-YOUTUBE.jpg
Bérengère Dommaigné
« En quelques secondes, tu fais pleurer le monde », Les Frangines...
4
Marzena Devoud
Prendre soin de son âme, les conseils de trois vieux moines
5
WEB2-SINAI-EGYPT-shutterstock_565478749.jpg
Agnès Pinard Legry
Égypte : un chrétien exécuté par l’État islamique dans le nord du...
6
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
C’est par nos blessures que Jésus choisit d’e...
7
WEB2-Romilly-la-Puthenaye-INCENDIE-SDIS27.jpg
Agnès Pinard Legry
L’église de Romilly-la-Puthenaye entièrement détruite par un ince...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement