Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 09 mars |
Sainte Françoise Romaine
home iconSpiritualité
line break icon

Carême : pourquoi jeûner, c’est une façon d’aimer

CHRIST IN THE WILDERNESS

Ivan Kramskoy | Public Domain

Philip Kosloski - Publié le 12/03/20

Si nous nous appuyons sur l’exemple du Christ, le jeûne peut faire de nous des personnes plus charitables et plus aimantes.

Au départ, le jeûne peut être perçu comme quelque chose de négatif puisqu’il constitue une privation de certains plaisirs. Mais si nous décidons de jeûner à l’image de Jésus, cela peut nous ouvrir à notre prochain et nous donner un cœur plus aimant. Quand Jésus jeûnait dans le désert, Il le faisait en ayant l’humanité à l’esprit. Ce n’était pas un désir égoïste mais un désir de charité. Voilà la clé pour un jeûne à l’image du Christ. 

Il faut voir le jeûne comme une opportunité d’ouvrir notre cœur à Dieu et à notre prochain, en ayant un but précis en tête. Notre jeûne aura du sens si nous le faisons pour les autres, en espérant qu’ils en retirent des fruits et des grâces. Le jeûne devient ainsi un acte d’amour.  Dans son ouvrage Méditations simples à l’intention des jeunes personnes, l’auteur américain du XIXe siècle H.M. Wylde évoque cet aspect du jeûne en ces termes : 

Isaïe nous montre que le côté extérieur du jeûne ne vaut rien s’il ne nous conduit pas en premier lieu à la repentance, et ensuite à des œuvres de charité. Ainsi, il nous faut « faire tomber les chaînes injustes » et « partager notre pain avec celui qui a faim », du pain qu’il nous coûte de donner. Nous devons « accueillir chez nous le pauvre » (Is 58, 6-7), lui donner du temps, mettre notre orgueil de côté et l’attirer contre nous, car il est le pauvre du Christ. Le jeûne doit nous mener à moins d’égoïsme. Il implique que nous mettions nos propres désirs de côté, en donnant de notre temps et de notre argent à d’autres. Jeûner doit nous donner envie de faire plus pour le Christ. Si nous ne jeûnons pas avec le profond désir de devenir comme Lui, cela n’a pas de sens. Pour nous, le Christ a tout abandonné, et a jeûné pendant 40 jours et 40 nuits, afin que nous nous inspirions de son exemple et apprenions à nous oublier nous-mêmes. Voici une idée de résolution à prendre : Aujourd’hui, je vais faire quelque chose pour une personne pauvre ou malade. Si je ne peux effectuer une action concrète, je peux dire une prière particulière à l’intention d’une personne qui souffre. 

Quand nous jeûnons, ayons tout cela à l’esprit. Le jeûne n’a de sens que s’il est fait pour les autres, et non pour obtenir des grâces égoïstement. Essayons de nous sacrifier pour notre prochain, à l’image du Christ, pour apprendre à aimer toujours mieux. 


mains; charité, donner, don

Lire aussi :
Six chemins spirituels pour le Carême

Tags:
CarêmeJeûne
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Arthur Herlin
En Irak, le pape François bouscule les lignes
2
Bérengère Dommaigné
Tibo InShape récidive avec une vidéo chez les sœurs de Boulaur
3
La rédaction d'Aleteia
EN DIRECT – Le pape François de retour à Rome
4
La rédaction d'Aleteia
Rencontre d’Ur : la belle prière des enfants d’Abraha...
5
NEWBORN
Mathilde de Robien
Dix prénoms féminins dérivés de Joseph
6
Arthur Herlin
Dans la plaine de Ninive, le pape François offre au monde une ima...
7
Ziggurat of Ur
Caroline Becker
Irak : la visite du Pape, véritable pèlerinage en Terre sainte
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement