Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 24 novembre |
Saints Martyrs du Vietnam
home iconActualités
line break icon

Coronavirus : les mesures prises par certains diocèses sont-elles légitimes ?

HOLY COMMUNION

Antoine Mekary | Godong

La rédaction d'Aleteia - Publié le 11/03/20

Les diocèses dans lesquels des foyers de contagion du coronavirus ont été détectés ont mis en place, depuis plusieurs jours, une série de mesures pour en limiter la propagation. Mgr Centène, évêque de Vannes, diocèse dans lequel des clusters ont été détectés, revient sur la pertinence de ces règles.

« Il n’y a que sur les réseaux sociaux que nous trouvons des gens qui sont experts en toute chose et qui donnent un avis infaillible sur tout. » C’est par ces mots que Mgr Raymond Centène, évêque de Vannes, a choisi de répondre à ceux qui mettent en doute les différentes mesures prises par les diocèses dans lesquels se trouvent des clusters, c’est-à-dire des foyers de contagion du Coronavirus, dont celui de Vannes. « Le bon sens et le réalisme nous font un devoir d’entendre ceux qui sont effectivement compétents et qui sont chargés de prendre des décisions, surtout en mesure de santé publique. En l’espèce, l’Église n’est pas l’autorité sanitaire et il est de son devoir de se soumettre à ces injonctions et même à ces conseils », explique-t-il dans un entretien publié sur le site du diocèse.

Citant le chapitre 13 de la Lettre aux Romains de saint Paul, Mgr Centène rappelle que, pour un chrétien, l’obéissance aux autorités civiles n’est pas une option mais un devoir. « Jésus lui-même n’était pas un zélote, révolté contre l’autorité romaine ; interrogé sur l’obligation de payer l’impôt à César, il a répondu : « Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu ». Lui-même s’est soumis aux autorités jusqu’à recevoir d’elles la mort », indique-t-il.


EUCHARIST

Lire aussi :
Coronavirus : comment communier sans aller à la messe ?

Les prêtres peuvent-ils invoquer une clause de conscience pour continuer à célébrer la messe ? Dans la mesure où l’obligation de participer à la messe du dimanche est un commandement de l’Église et que, de ce fait, l’Église peut en donner la dispense, la réponse est non. Sur les autres mesures prises par plusieurs diocèses – communion dans la main, bénitiers vidés, pas de geste de paix -, Mgr Centène affirme : « Il est bien évident que le préfet n’est pas l’ordonnateur de la liturgie, mais la légitimité de traduire en termes liturgiques les dispositions sanitaires vient de la nature même des choses ». « Personne ne peut revendiquer les sacrements comme un dû, ils sont toujours un don de Dieu que personne ne peut revendiquer au mépris de la charité », reprend l’évêque.

À ceux qui s’offusquent de ces mesures et les qualifient d’un « manque de foi », Mgr Centène n’a pas hésité à convoquer un récit humoristique. S’il est connu, ce dernier prend un sens tout particulier au regard de l’épidémie de coronavirus.

Lors de terribles inondations, un village est sur le point de se faire engloutir. Toute la population est évacuée par les pompiers, sauf le curé de ce village qui tient à rester.
– Mais pourquoi ? Tout va disparaître !! – N’ayez crainte, c’est Dieu qui me sauvera. Tout le monde part, et le curé reste seul dans son église, les pieds dans l’eau, à prier. Plus tard, l’eau a atteint le premier étage, et des pompiers sur un Zodiac arrivent près de la fenêtre : – Montez, mon Père, montez !! – Non, Dieu me sauvera, je le sais, je dois prouver ma foi. Lorsque l’eau a continué de monter, le curé est en haut du clocher, un autre Zodiac des pompiers arrive auprès de lui. Même scénario, le curé refuse l’aide. L’eau continue de monter ……..et le curé se noie. Il arrive aux portes du Paradis et dit : – Vraiment mon Dieu, je ne comprends pas . j’ai passé ma vie à Te prier, à Te servir, toute ma vie T’a été dévouée, et Tu n’as rien fait pour me sauver! Et Dieu lui dit : – Mais si ! Je t’ai envoyé les pompiers trois fois, mais tu n’en as pas voulu.




Lire aussi :
Insolite : on a trouvé un excellent remède contre la peur du coronavirus !

Tags:
CoronavirusmaladieMesse
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Mathilde de Robien
« S’il te plaît Marie » : une grande suppliqu...
Sanctuaire Notre-Dame de Montligeon
Agnès Pinard Legry
Cas de Covid-19 au sanctuaire de Montligeon :...
Baptême à domicile chez Antoinette Faure
Timothée Dhellemmes
Confinée, Antoinette, 90 ans, a reçu le baptê...
Solenn Varennes
Créations originales et grands classiques, no...
christ en majesté
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Le Christ-Roi, ou comment servir un roi qui s...
La rédaction d'Aleteia
Célébrer le dimanche 22 novembre à la maison
La rédaction d'Aleteia
L'ultime enregistrement de Michael Lonsdale s...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement