Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

L’église de Varengeville sera-t-elle déplacée un jour ?

Le grignotage de la falaise toute proche menace l'église de Varengeville-sur-Mer (Seine-Maritime).
Partager

L’église de Varengeville-sur-Mer (Seine-Maritime) est célèbre pour sa vue, ses vitraux de Georges Braque… et le risque qu’elle encourt de disparaître dans les prochaines années.

Avec son panorama imprenable sur la Manche, l’église Saint-Valery du XIIème siècle, entourée de son cimetière, à Varengeville-sur-Mer (Seine-Maritime) fait partie des incontournables du littoral normand. Près de 55.000 visiteurs s’y arrêtent chaque année, attirés par cette vue exceptionnelle immortalisée notamment par Claude Monet. On y trouve également les tombes de plusieurs personnalités, dont l’artiste Georges Braque, qui repose face à l’édifice et aux vitraux qu’il a lui-même créés.

Mais l’église est mise en danger par l’érosion et le recul de la falaise, qui chaque année, s’amenuise et menace l’édifice. Alors une « folle » idée est en train de voir le jour… Il faudrait la déplacer ! C’est en tout cas ce que propose le maire de Varengeville-sur-Mer, Patrick Boulier, qui a commandé une étude auprès d’ingénieurs spécialistes du BTP en 2018. Ses conclusions sont détonnantes. Il serait possible de déplacer le bâtiment en le faisant glisser centimètre par centimètre pour le reposer à environ 200 mètres de là, sur un autre terrain. Seul bémol ? Le budget astronomique d’un tel projet, 20 millions d’euros, proprement insoutenable pour une commune de 957 âmes.

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]