Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Bioéthique : Marchons enfants suggère « une mobilisation digitale »

web2-marchons-enfants-1-bioethique-manifestation-salefran-e1570443937774.jpg
François-Régis Salefran
Manifestation contre le projet de loi bioéthique, 6 octobre 2019.
Partager

Un peu plus d’un mois après le vote, en première lecture, du projet de loi bioéthique par le Sénat, le collectif « Marchons enfants ! » entend maintenir une mobilisation contre le texte. Dimanche 8 mars, elle ne sera pas physique mais digitale. Explications.

Si le projet de loi bioéthique ne revient qu’en avril à l’Assemblée nationale pour une deuxième lecture, la mobilisation du collectif « Marchons enfants ! », opposé au texte, ne faiblit pas. Après deux manifestations nationales, le 6 octobre et le 19 janvier, et une mobilisation quotidienne devant le Sénat tout au long du débat, le collectif appelle ce dimanche 8 mars à une mobilisation digitale.

« En famille, portons notre voix auprès du président de la République et de Madame Macron en trois clics », invitent les organisateurs. « Écrivons à Emmanuel Macron et à son épouse un nombre considérable d’e-mails et de courriers pour lui montrer que des centaines de milliers de Français sont opposés à ce projet néfaste pour la société ». Concrètement, chacun est invité à se rendre sur un site dédié sur lequel il peut choisir son destinataire – Emmanuel ou Brigitte Macron –, personnaliser son message s’il le souhaite et l’adresser par mail ou par courrier postal à l’Élysée.

Pour mémoire, après une seconde lecture du texte à l’Assemblée nationale en avril, le projet de loi bioéthique passera à nouveau entre les mains du Sénat en mai. L’adoption définitive du texte n’interviendra donc pas avant l’été 2020. Comme cela avait été le cas devant le Sénat, le collectif pourrait prévoir de nouveaux rassemblements devant l’Assemblée nationale au moment des débats. Lors de la manifestation du 6 octobre, les dates du 17 mai et du 14 juin avaient également été avancées par les organisateurs « en fonction de l’attitude du gouvernement ».

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]