Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 25 septembre |
Saint Firmin
home iconBelles Histoires
line break icon

En Italie, Coronavirus ou pas, une foule aux obsèques de Anna, 14 ans

Capture d'écran TV7

La rédaction d'Aleteia - Publié le 01/03/20

Important foyer de contamination au Coronavirus, la ville de Padoue, dans le nord de l’Italie, a été le théâtre d’un très beau rassemblement ce week-end : des centaines de personnes ont participé aux obsèques de Anna Modenese, 14 ans, décédée tragiquement d’un arrêt cardiaque le 20 février.

C’est un beau message d’espérance qui nous vient de Padoue, dans le nord de l’Italie. Alors que toutes les messes sont suspendues jusqu’à nouvel ordre dans toute la région de la Vénétie à cause de l’épidémie du Coronavirus, cela n’a pas découragé les habitants de Padoue. Ils étaient plusieurs centaines pour prier et accompagner Anna le jour de son enterrement, bravant d’une certaine manière les consignes de prudence des autorités. La jeune fille de 14 ans a tragiquement succombé le 20 février à un arrêt cardiaque, alors qu’elle se trouvait dans son collège. Sa disparition avait provoqué un certain émoi dans la Péninsule, avant que le coronavirus s’invite dans le quotidien des Italiens.

Le maire de Padoue présent à la cérémonie religieuse

Comme le rapportent plusieurs médias locaux, ce sont surtout des jeunes qui sont venus lui dire un dernier Adieu au cours d’une messe célébrée en plein air, à côté du cimetière du quartier de Terranegra. Le maire de la ville s’est même joint à la cérémonie, où de nombreux camarades de classes de la jeune fille étaient présents, ainsi que des collègues policiers de son père.

Si actuellement les messes d’obsèques se limitent à une bénédiction en présence des personnes les plus proches du défunt à cause de l’épidémie de coronavirus, cette exception pour Anna témoigne du beau rayonnement qu’elle avait auprès des habitants de Padoue. Malgré le Coronavirus, ils ont tenu à lui rendre l’hommage qu’elle méritait.




Lire aussi :
Coronavirus : le message lumineux d’un prêtre italien à ses paroissiens

Tags:
CoronavirusItalie
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
I.Media
Pour François, Traditionis custodes rétablit les « véritables int...
2
Cecilia Pigg
Les astuces des grands saints pour bien dormir
3
Dressing Club
Marzena Devoud
Le Dressing Club, la meilleure adresse pour dénicher sa robe de m...
4
Mathilde de Robien
Médecins et intellectuels dénoncent l’idéologie de l’autodétermin...
5
WEB2-COUVENT-MARCASSU-CORSE-Stephanie-Eveilleau.jpg
Raphaëlle Coquebert
Mission Patrimoine : derrière les murs de Marcassu, une communaut...
6
HOUELLEBECQ
Henri Quantin
La pilule de Benoît XVI et la pilule de Houellebecq
7
MEDITATION
Laurent Ottavi
La méditation, une foi de substitution ?
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement