Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 29 octobre |
Saint Jude
home iconActualités
line break icon

Coronavirus : communion dans la main en France, messes annulées dans l'Oise

HOLY COMMUNION

Pascal Deloche I Godong

La rédaction d'Aleteia - Publié le 29/02/20

Le nombre de personnes atteintes de la maladie Covid-19 en France continue d'augmenter, avec 100 cas enregistrés au total, selon les informations communiquées samedi par le directeur général de la Santé. Dans l'Oise, où un enseignant est mort, toutes les messes dominicales sont annulées. Plusieurs autres diocèses ont pris des dispositions.

Le diocèse de Paris a annoncé samedi matin qu’un prêtre du diocèse âgé de 43 ans, rentré mi-février d’Italie où il résidait jusqu’à présent, a été diagnostiqué positivement au coronavirus Covid-19. « Il est hospitalisé depuis hier soir et son état de santé est rassurant », indique le diocèse. Quant au diocèse de Beauvais, après un arrêté du Préfet de département interdisant tout rassemblement « jusqu’à nouvel ordre », il a annulé toutes les messes dominicales. Le 24 février, un enseignant de 60 ans est mort, avant qu’un deuxième cas ne soit confirmé dans le département. « Le Seigneur ne fera pas reproche aux fidèles qui voulaient se réunir et qui ne peuvent pas le faire ! Il donnera à chacune et chacun, dans les circonstances exceptionnelles que nous connaissons, les grâces dont il a besoin pour poursuivre sa route et témoigner de sa foi », a expliqué dans un communiqué Mgr Jacques Benoit-Gonnin, évêque de Beauvais, Noyon et Senlis. Il a invité les fidèles à suivre la messe à la télévision ou à la radio, et à prier avec les textes de ce premier dimanche de Carême.




Lire aussi :
Coronavirus : la messe historique à la cathédrale de Genève reportée

Outre les consignes générales du ministère de la Santé, notamment de se laver les mains très régulièrement, la conférence des évêques de France (CEF) a envoyé samedi matin un message à ses pairs incluant un certain nombre de recommandations en vue de limiter les risques de propagation. Après Paris, Versailles et Beauvais, les diocèses de Lyon, Marseille, Rennes, Strasbourg, Metz, Valence, Créteil, Montpellier, Lourdes et Chambéry ont déjà mis en œuvre des mesures ce samedi. Ils demandent aux fidèles de ne pas échanger à la messe de poignée de main en signe de paix. Il est surtout demandé à tous les prêtres de privilégier la communion uniquement dans les mains des fidèles et de refuser de la donner dans la bouche. La plupart des diocèses demandent également à ce que l’eau des bénitiers soit vidée.

Enfin, Mgr Michel Aupetit, archevêque de Paris, et Mgr Aumonier, évêque de Versailles, demandent aux prêtres qui concélèbrent la messe de « communier par intinction », c’est-à-dire de tremper l’hostie dans le vin plutôt que de boire au calice. Ce dernier recommande également « aux prêtres de se laver les mains après avoir donné la communion, même dans la main ». Ces mesures seront au centre de la réunion mensuelle du Conseil permanent de la CEF, qui se réunit lundi 2 mars et mardi 3 mars au matin.

Au delà de ces messages de prévention et consignes, les catholiques sont invités à s’unir par la prière avec les malades et les soignants. L’archevêque de Paris se confie à l’intercession de sainte Geneviève, dont on fête cette année le 1.600ème anniversaire.




Lire aussi :
Coronavirus : Roch, le saint à invoquer contre les épidémies

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Tags:
CoronavirusMesseOise
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
statue de femme les yeux bandés
Mgr Benoist de Sinety
Dans nos aveuglements, le diable montre son v...
Mathilde de Robien
Franz et Franziska Jägerstätter, un couple un...
NIEMOWLĘ
Mathilde de Robien
Ces prénoms féminins qui portent en eux le sc...
Timothée Dhellemmes
En Europe, les lieux de culte se reconfinent ...
belle mère et belle fille
Jeanne Larghero
S’embrouiller avec sa belle-mère en trois leç...
KOMUNIA ŚWIĘTA
Mathilde de Robien
A.R.D.O.R., un bel acrostiche pour savoir com...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement