Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 23 octobre |
Saint Jean de Capistran
Aleteia logo
home iconPerles du Web
line break icon

Humour : à la messe avec Louis de Funès

FANTOMAS SE DECHAINE

© IMDb

Louis de Funès et Jacques Dynam dans "Fantômas se déchaîne" (1965).

Rachel Molinatti - Publié le 26/02/20

Les films de Louis de Funès sont parfois émaillés de références à la foi chrétienne et à sa pratique. Et disons-le, l'acteur révélait volontiers les travers (caricaturaux) du chrétien avec talent. Difficile de ne pas rire, sinon sourire, des situations comiques qu'il interprète. Aleteia a retrouvé cette pépite de trois minutes qui reprend ses scènes cultes.

Que ce soit au cours des mille et une péripéties du gendarme de Saint-Tropez, dans Le Petit baigneur, Les aventures de Rabbi Jacob, La Folie des grandeurs, Fantômas se déchaîne ou L’Avare, les films de Louis de Funès sont truffés de passages truculents ayant lieu au cours d’une messe ou quand un personnage est en prière… Bref, qui illustrent avec humour l’art d’être catholique.

De Victor Pivert déguisé en rabbin faisant des signes de croix et lançant sans détour « je vous préviens, dès que ma femme arrive, moi je file à l’église », à Harpagon en pseudo-prière feignant ne pas entendre le tronc cliqueter quand vient l’heure de la quête, jusqu’à la chaire de l’abbé Henri Castagnier qui ne tient plus debout dans Le Petit baigneur, les références sont multiples.

« Que Dieu nous ait en sa sainte protection », prie le gendarme Cruchot dans la légendaire « dodoche » conduite à une folle allure par sœur Clotilde. « J’étais là, je priais », lance pour sa part Don Salluste de Bazan, le noble espagnol déchu, quand vient l’heure de la perquisition ordonnée par la reine dans La Folie des grandeurs. « À l’âge de 16 ans, j’entrais en cuisine », raconte Monsieur Septime dans Le Grand restaurant. « Comme on entre dans les ordres ? – C’est cela ». Autant de répliques que connaissent plusieurs générations et qui permettent d’apprécier comment la foi fait partie de la vie quotidienne. Et de réaliser qu’il est parfois permis d’en rire si c’est pour prendre du recul sur la façon dont nous la vivons jour après jour.


BOURVIL

Lire aussi :
Le catholicisme dans l’œuvre de Bourvil

Tags:
CatholiqueCinémahumour
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Frankie & Royce wedding
Lauriane Vofo Kana
77 ans après, elle renouvelle ses vœux de mariage… avec une robe ...
2
WEB2-Bishop_Michael.jpg
Agnès Pinard Legry
Admirateur de Benoît XVI, un évêque anglican devient catholique
3
Bérengère Dommaigné
Sœur André, la reine des youtubeuses
4
Hugues Lefèvre
À Rome, Jean Castex célèbre les relations entre la France et l’Ég...
5
Camille Dalmas
Jean Castex reçu par le pape François
6
ZITA
Mathilde de Robien
Cette magnifique prière gravée dans les alliances de Charles et Z...
7
WEB2-MAGDELEINE-HUTIN-ciric_201343.jpg
Raphaëlle Coquebert
Magdeleine Hutin, la digne héritière de Charles de Foucauld
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement