Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Asia Bibi, citoyenne d’honneur de la Ville de Paris

© Thomas SAMSON / AFP
Asia Bibi était reçue à l'Hôtel de Ville de Paris le 25 février 2020, où elle a reçu la citoyenneté d'honneur des mains d'Anne Hidalgo.
Partager

Arrivée en France en début de semaine, la Pakistanaise Asia Bibi, condamnée à mort pour blasphème en novembre 2010 puis acquittée, a été reçue mardi à l’Hôtel de Ville de Paris où Anne Hidalgo lui a remis la citoyenneté d’honneur de Paris. Hélène Bodenez était sur place.

Il était aux alentours de 18h en ce 25 février. La fenêtre qui faisait face aux invités laissait voir les tours de Notre-Dame de Paris. Nous attendons ce moment avec une impatience singulière : Asia Bibi, la Pakistanaise chrétienne condamnée à mort puis acquittée et libérée après un long emprisonnement est là devant nous. Libre. Enfin libre !

L’événement est d’importance et avant l’Élysée vendredi, c’est à l’Hôtel de Ville de Paris que se joue la « nouvelle vie qui s’offre » à l’ancienne prisonnière. Asia Bibi se voit remettre le titre de citoyenne d’honneur de la Ville. Anne Hidalgo a toujours soutenu son combat. Dans son discours, elle a rappelé la date du 17 décembre 2014 où le portrait d’Asia Bibi a été déployé sur les murs de l’Hôtel de ville.

L’édile s’est aussi souvenue de la mobilisation des Parisiens et notamment du combat d’une journaliste hors pair, Anne-Isabelle Tollet : « Je veux vous remercier de votre engagement, de votre détermination », a-t-elle salué. « Vous avez su créer un élan de solidarité international pour faire voir ce qu’il y avait d’universel dans l’histoire d’Asia Bibi ». Trois livres plus tard, après des opérations modestes mais efficaces et un défi sur les réseaux sociaux, « Un Verre d’eau pour Asia Bibi », auquel le chanteur Michel Delpech, déjà malade, avait pris part, Anne-Isabelle Tollet n’a cessé de mobiliser, d’élever cette injustice en une affaire d’opinion publique.

Leçon de vie

Les mots d’Anne Hidalgo sont empreints de simplicité et d’émotion. C’est le cœur qui parle. « Je voudrais vous dire, Asia, que votre courage, votre calme, votre force intérieure, nous ont époustouflés. Vous êtes une véritable leçon de vie pour nous tous. Je veux vous dire que ce moment restera gravé dans mon cœur, restera gravé dans l’histoire de notre pays ».

Asia Bibi dit quelques mots pour dire sa reconnaissance et l’honneur qui lui est fait en ce jour. « Je souhaite que Dieu vous accompagne tous », a-t-elle lancé, confiante. Anne Hidalgo conclut la cérémonie en annonçant qu’elle soutenait pleinement l’appel d’Asia Bibi auprès du Président de la République pour obtenir le statut de réfugiée en France, assurant qu’elle serait toujours à ses côtés pour l’accompagner et la soutenir.

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]