Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Ce danger qui guette chaque chrétien

Humble christian
Lunarts Studio - Shutterstock
Partager

Le chrétien doit faire attention à ne pas perdre progressivement sa fidélité à Dieu, a exhorté le pape François lors de son homélie à la résidence Sainte-Marthe, le 13 février 2020.

Une « lente apostasie du cœur », voilà le danger qui guette chacun, a assuré le pape François dans son homélie du 13 février.  En s’appuyant sur la lecture du jour (1R 11,4-13), le pape François a évoqué la chute du roi Salomon parti adorer d’autres dieux En réfléchissant à l’histoire de Salomon, le souverain pontife a expliqué la « déviation du cœur » du roi d’Israël, par les sacrifices qu’il offre aux dieux païens de ses femmes. Si le chrétien ne prend pas garde, il est facilement entraîné à faire glisser son cœur vers une « chute sous anesthésie », lente et pernicieuse.

Le glissement vers la “mondanité”

Cette « apostasie du cœur » est le signe d’un abandon progressif « de la foi et de la fidélité à Dieu », a souligné le pape François. Par ailleurs, c’est le glissement vers la “mondanité” qui est la source d’une perte de la loyauté du chrétien envers Dieu. Il faut toujours garder à l’esprit qu’on ne peut être à la fois avec Dieu et avec le diable, a rappelé le successeur de Pierre.

À cet égard, afin de ne pas perdre l’amour de Dieu et de ne pas se détourner de l’authenticité de la Parole de Dieu, le pape François a exhorté les chrétiens à prier le Seigneur afin d’avoir la « grâce de comprendre quand notre cœur commence à s’affaiblir et à nous arrêter ». « Ce sera sa grâce et son amour qui nous arrêteront si nous le prions », a-t-il conclu.

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]