Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

« Lourdes », le documentaire en route pour une belle carrière à l’international

Film documentaire Lourdes, 2019
© Mars film
Partager

Avec 240.000 spectateurs en France, une nomination aux César et une projection au Vatican la semaine dernière, le film documentaire « Lourdes » sortira dans les salles en Italie le 24 février prochain. D’autres pays devraient suivre prochainement. Le début d’une carrière internationale ?

Le film Lourdes a été projeté deux fois à Rome la semaine dernière, à l’Institut Français Centre Saint-Louis et à la Filmothèque du Vatican. Le prélude au parcours commercial du film à l’étranger, et en Italie en particulier. Le documentaire de Thierry Demaizière et Alban Teurlai sera à l’affiche des salles obscures italiennes à partir du 24 février. Et il est probable qu’il connaisse le même succès qu’en France, car les Italiens sont très attachés au sanctuaire de Lourdes. C’est encore aujourd’hui la deuxième nationalité la plus représentée parmi les pèlerins.

Mais ce documentaire français sur un lieu marial de France peut-il toucher d’autres pays ? Côté producteur, comme réalisateur, assurément la réponse est oui ! « C’est un sujet universel, qui touche le monde entier, toutes les nationalités viennent à Lourdes », explique à Aleteia Stéphanie Schorter, la productrice du film, qui s’occupe également de sa diffusion à l’étranger. « Nous avons eu beaucoup de demandes, de pays francophones mais aussi des États-Unis, preuve de l’intérêt mondial du sujet ». Et s’il n’est pas encore diffusé dans d’autres pays, « ce n’est qu’une question de temps ! Les démarches avec les distributeurs sont longues, chaque pays ayant son propre mode de fonctionnement ».

Ainsi, dans certains pays, Lourdes sortira au cinéma, alors que d’autres le proposeront à la télévision. Plusieurs formules donc mais une chose est sûre, la demande est réelle et le film universel. Ce que confirme également son co-réalisateur Thierry Demaizière. « On me dit qu’il y a des répliques de la grotte de Lourdes un peu partout dans le monde ? Je pense que le sanctuaire a largement dépassé nos frontières, et donc oui il y a un public bien au-delà de la France ! ».

En attendant sa carrière internationale, le documentaire de grande qualité artistique et aux témoignages poignants, poursuit sa carrière française puisqu’il a été nominé aux César 2020, cérémonie qui se tiendra le 28 février prochain. Lourdes n’en finit plus de toucher les cœurs.

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]