Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Christian Louboutin rêve de chausser le Pape

Chaussures Louboutins
Partager

Christian Louboutin, le créateur des mythiques escarpins à semelles rouges dont les « fashion lovers » du monde entier raffolent, a confié dans une interview rêver de chausser le Pape de ses fameux souliers rouges…

Ils sont rares ceux dont le nom est instantanément associé à une couleur. Du côté des artistes, on pense bien sûr à Pierre Soulages et au noir, à Yves Klein et au bleu… Dans la mode, aucun créateur n’est autant lié à une teinte que Christian Louboutin et son rouge brillant. Il suffit d’apercevoir la référence couleur Pantone 18.1663 TP sous une chaussure pour lui en attribuer la paternité. Le célèbre chausseur français au succès planétaire a eu l’idée de l’aplat de rouge en 1992, un an après le lancement de sa marque. Depuis, son emblème coloré a chaussé des célébrités en pagaille.

Dans une interview accordée à Madame Figaro à l’occasion de l’exposition consacrée à ses créations qui se tiendra à Paris fin février, le designer voit loin et espère chausser d’autres célébrités. Il avoue ainsi rêver chausser « la reine d’Angleterre… et le Pape ». Serait-il un partisan du retour à la tradition des chaussures pontificales en couleur rouge vif ? On se souvient de Benoit XVI ou de Jean Paul II portant ces traditionnelles chaussures, en confiant leur confection à Adriano Stefanelli, le chausseur romain des papes. Mais François préfère ses chaussures noires, signe de « dépouillement ».

La tradition des souliers rouges est aussi vieille que l’Église elle-même. Appelé « violet royal » le rouge — une teinte de couleur rare et difficile à obtenir — était utilisée non seulement pour les chaussures, mais aussi pour tous les vêtements du pape. Il symbolisait à la fois l’autorité papale sur le monde, et la Passion du Christ. Il marquait également la soumission du souverain pontife au Christ, l’amour de Dieu pour l’humanité et la mémoire de tous les martyrs qui ont donné leur vie au Christ.

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]