Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Coronavirus : à bord du Westerdam, le curé continue de célébrer la messe

TANG CHHIN Sothy / AFP
La police examine le navire de croisière Westerdam à l'approche du port de Sihanoukville, sur la côte sud du Cambodge, le 13 février 2020.
Partager

Alors que la propagation Coronavirus inquiète chaque jour un peu plus les autorités sanitaires, la présence d’un prêtre à bord du Westerdam, bateau de croisière qui a finalement pu accoster au Cambodge après plusieurs jours d’errance en mer, semble avoir apporté un certain apaisement aux passagers et aux membres de l’équipage.

Interdit dans cinq ports asiatiques par crainte du coronavirus, le Westerdam a finalement accosté jeudi soir au Cambodge après plus de dix jours d’errance en mer. Le navire avait fait escale à Hong Kong le 1er février dernier, ce qui avait suscité la défiance des autorités portuaires. Il n’avait pu accoster ni au Japon, ni à Taïwan, ni aux Philippines, ni en Thaïlande, ni sur l’île de Guam. Les 1.455 passagers et 802 membres d’équipage de ce paquebot de croisière de la compagnie Holland America vont donc enfin pouvoir débarquer après des longues journées vécues comme coupés du monde.

Une neuvaine spéciale

C’est sans compter sur la présence de l’aumônier du navire qui contribue à apaiser les troupes. Aux États-Unis, en effet, de nombreux prêtres officient sur des bateaux de croisière. Selon la compagnie, qui est régulièrement en contact avec lui, il refuse d’être interviewé, préférant rester disponible « pour les passagers et l’équipage et se concentrer sur eux ». Le frère Sinclair Oubre, aumônier du port de Beaumont (Texas), où sont basés plusieurs navires de croisière, rapporte que l’aumônier du Westerdam célèbre la messe et confesse les passagers tous les jours, tout en assurant également la pastorale de l’équipage. Cette atmosphère particulière lui permet peut-être d’ailleurs de toucher les cœurs et d’exercer une autre forme d’apostolat, les situations d’anxiété favorisant souvent le dialogue.

WESTERDAM CRUISE
Roderick Eime | Flickr CC BY-ND 2.0

Le prêtre aurait même initié une neuvaine spéciale pour prier durant cette situation extraordinaire. Pour le frère Sinclair Oubre, le cas du Westerdam « souligne vraiment l’importance de ce ministère, car nous sommes clairement considérés comme un ministère marginal. C’est devenu très clair lors du naufrage de Costa Concordia [en 2012, ndlr] où le prêtre présent a pu être une consolation pour les membres de l’équipage pendant cette période critique ». Au milieu de toutes ces vicissitudes, pas de doute, la présence d’un prêtre sur le Westerdam est un vrai cadeau du Ciel.

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]