Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Le cœur de Jésus ? « Just use it »

Poste Vaticane
Partager

Alors que le Mercredi des cendres se profile, la Poste du Vatican prend de l’avance et émet ce 14 février un timbre spécial pour Pâques, très « street art », inspiré d’une œuvre d’un peintre allemand.

Au premier plan, un Christ, les bras grand ouverts, façon street art. On dirait bien que le Vatican, loin d’être old school, adopte la mode du graff. Ce timbre édité par la Poste vaticane à l’occasion des fêtes pascales, d’une valeur de 1,15 euros, est disponible à partir du 14 février. Sur le Sacré Cœur qui couvre la poitrine de Jésus, on déchiffre l’inscription Just use it, probable référence à la marque Nike au célèbre slogan est Just do it (qui signifie « Fais-le »). On peut l’interpréter comme une invitation à « utiliser Jésus », c’est-à-dire à s’en faire un ami, à puiser sans compter dans sa miséricorde, à se réfugier dans son Cœur Sacré.

Visible à Rome près du pont Victor-Emmanuel II, le graffiti original s’inspire de « L’Ascension » de Heinrich Hofmann (1824-1911), un peintre allemand connu pour ses nombreuses peintures de la vie de Jésus, en particulier « Christ à Gethsémani ». Au second plan du timbre, Pasqua (Pâques) en lettres tag.

Sur le site de la Poste vaticane, un extrait du message Urbi et Orbi du pape François pour Pâques 2019 accompagne l’émission du timbre : « La résurrection du Christ est le début d’une vie nouvelle pour chaque homme et chaque femme, car le vrai renouvellement part toujours du cœur, de la conscience. Mais Pâques est aussi le début du monde nouveau, libéré de l’esclavage du péché et de la mort : le monde enfin ouvert au Royaume de Dieu, au Royaume d’amour, de paix et de fraternité. Le Christ vit et reste avec nous. Il montre la lumière de son visage de Ressuscité et n’abandonne pas ceux qui sont dans l’épreuve, la souffrance et le deuil ».

En images : François, un pape souvent « timbré »
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]