Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

« Apprendre à t’aimer », le téléfilm de M6, pas encore diffusé, déjà primé

Apprendre à t'aimer
Julie De Bona, dans le film "Apprendre à t'aimer".
Partager

Le festival de télévision de Luchon, qui met à l’honneur des productions françaises, a récompensé le 8 février une fiction qui raconte l’accueil d’un enfant porteur de trisomie 21 au sein d’une famille.

Le 22e festival des créations télévisuelles de Luchon s’est achevé dimanche 9 février, récompensant les meilleurs fictions et documentaires français à venir. Parmi les créations primées, le téléfilm Apprendre à t’aimer, avec l’actrice française Julie de Bona, qui a notamment joué dans la série Le Bazar de la charité, désormais disponible sur Netflix. Réalisé par Stéphanie Pillonca, le téléfilm de 90 minutes a reçu un prix « coup de cœur » de la part du jury. Diffusé sur M6 au printemps prochain, il raconte l’histoire d’un père bousculé par l’arrivée de son enfant porteur de trisomie 21, dont le handicap n’était pas prévu.

View this post on Instagram

Merci au jury du @festivaldeluchon d’avoir créé ce prix spécial, rien que pour notre film #ApprendreATaimer « Coup de cœur du jury » quelle belle reconnaissance pour la #trisomie21 d’être le coup de cœur du festival Bravo à @stephaniepillonca pour ton combat ! Ce film ne serait pas sans ces 3 merveilleuses petites comédiennes magiques @lajolieviedenaomi @coline_journey @le.monde.de.camille Et une incroyable équipe @aryabittan @youssefhajdi #AnnieGregorio @julianneroth @marievincent05 @wonderfilms.fr @m6officiel Merci au jury de cette belle édition 🙏 @patricktimsitoff @pascalearbillot @adda.abdelli @laurencebachman1 #DominiqueBaron @marinedelterme #ChantalFischer @annelise_hesme #DenisMalleval @jeanmusy @juliettetresanini 📸 @adeadjou / M6 #unitaire #fiction #tv #handicap #trisomie21 #festival #prix #coupdecoeur #merci

A post shared by Julie de Bona (@juliedebona) on

Les parents sont incarnés par Julie de Bona et Ary Abittan. « Mon personnage ne sait pas gérer l’arrivée de cet enfant. Cette petite fille va le ramener à l’essentiel de la vie et lui remplir le cœur », a noté Ary Abittan. « Je ne côtoyais pas la différence. Je connaissais les préjugés sur la trisomie, mais ma vision de la vie a changé », a confié pour sa part Julie de Bona. « Ça remet tout à zéro. On réalise que notre société est construite sur la perfection, l’esthétisme, la productivité, la compétition. Les trisomiques n’étant pas là-dedans, si l’on veut entrer dans leur monde et jouer avec eux, cela bouleverse nos codes ». Une découverte essentielle qui ne peut que réjouir.

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]