Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

« Prions pour que le cri de tant de migrants soit entendu et pris en compte »

Partager

Chaque mois, le pape François confie aux fidèles une intention particulière. En ce mois de février, il les invite à prier pour les migrants dont beaucoup sont victimes de trafics criminels.

« Prions pour que le cri de tant de migrants victimes de trafics criminels et de la traite soit entendu et pris en compte. » En ce mois de février, le pape François lance un appel mondial pour entendre le cri des migrants. Le Saint-Père interpelle particulièrement les croyants, afin qu’ils se battent pour faire entendre le cri de ces personnes désespérées.

« Un argent taché de sang »

Le pape François déplore dans son message que les migrants soient souvent manipulés par des passeurs et des criminels « prêts à tout pour s’enrichir ». « L’argent de leurs affaires, des affaires sales, délictueuses, est un argent taché de sang. Je n’exagère pas : c’est un argent taché de sang », déclare le pontife.

Depuis le début de son pontificat, le pape François n′a jamais caché sa préoccupation face le drame des migrants, drame qui touche des millions de personnes à travers le monde. C’est lui qui a institué en 2015 la Journée mondiale de prière dédiée à la traite des êtres humains. Elle est célébrée par l’Église tous les 8 février.

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]