Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 20 septembre |
Saint André Kim Taegon et ses compagnons
home iconSpiritualité
line break icon

« Pour être libre et pouvoir aimer, nous devons accepter notre pauvreté »

I.Media - Publié le 05/02/20

"Règne" véritablement celui qui "sait aimer le vrai bien plus que soi-même", a considéré le Pape le 5 février 2020 lors de son audience générale salle Paul VI. Bien loin des pouvoirs de ce monde, les chrétiens sont invités à rechercher, à l'image du Christ, le "pouvoir de la charité" et de la fraternité.

Durant cette catéchèse, le pape a commenté mercredi la première Béatitude : « Heureux les pauvres en Esprit car le Royaume des Cieux à eux ». Cette pauvreté, a-t-il expliqué n’est pas financière : les « pauvres en Esprit » sont ceux qui se sentent « pauvres, mendiants, dans l’intime de leur être », ayant perdu « le souffle que Dieu a communiqué à Adam ». Ceux-là appartiennent au Royaume de Dieu, a considéré le pontife romain.

Alors que les grands de ce monde « ont des biens » qui passent, a observé le chef de l’Église catholique, les chrétiens sont au contraire invités à reconnaître leurs pauvretés et limites. Tel est le vrai pouvoir en ce monde. « Le suaire n’avait pas de poches », a ainsi rappelé le pontife argentin. Le vrai pouvoir du Christ a été de réaliser ce « que les rois de la Terre » n’ont pu faire : « donner sa vie pour les hommes ». Ainsi, « règne » véritablement celui qui « sait aimer le vrai bien plus que soi-même ». À l’image du Christ qui a donné sa vie, les chrétiens sont invités à rechercher le « pouvoir de la charité, de l’amour et de la fraternité ».

Reconnaître ses erreurs et demander pardon

Cette pauvreté du cœur suppose de reconnaître ses propres « limites », bien loin de l’esprit du monde qui enseigne qu’il faut « être quelqu’un » et « se faire un nom », a encore expliqué le 266e Pape. Les « personnes orgueilleuses » ne demandent pas de l’aide car elles « doivent démontrer qu’elles sont auto-suffisantes ». S’il semble difficile de reconnaître ses erreurs et demander pardon, cette pauvreté du cœur est pourtant une « occasion de grâce » et permet à l’homme de sortir de sa « lassitude », a estimé le successeur de Pierre.

POPE AUDIENCE
Antoine Mekary | ALETEIA

La recherche obsessive de soi-même crée « solitude et tristesse », car « vivre en voulant cacher ses faiblesses est éprouvant et angoissant », a estimé le pontife. Il a ainsi rappelé que l’un des points clefs du mariage demeurait le pardon, selon lui l’une des choses les plus difficiles à effectuer en couple.


POPE AUDIENCE

Lire aussi :
Pour le pape François, les Béatitudes sont « la carte d’identité du chrétien »

Tags:
Audience généralebeatitudesPape François

Soutenez Aleteia !

A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
I.Media
Mariage homosexuel, pilule, suicide assisté : un texte inédit de ...
2
La rédaction d'Aleteia
Union européenne, vaccination… ce que François a dit dans l’avion...
3
Cerith Gardiner
Douze dévotions mariales pour douze circonstances de la vie
4
Raphaëlle Coquebert
« Marguerite-Marie Alacoque était une personnalité hors-norme et ...
5
Erick et Sylvie Pétard
Timothée Dhellemmes
[VIDEO] Attentats du 13 novembre : « Nos filles sont avec Dieu et...
6
Jeanne Larghero
Contraception : si c’est gratuit, c’est toi le produit !
7
Matthew McConaughey
Dolors Massot
La rencontre qui a changé la vie du héros d’Interstellar
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement