Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 21 mai |
Saint Constantin Ier le Grand
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

Le pape François a rencontré la femme qui l’avait agrippé fin décembre

cpp_393940-1.jpg

© VATICAN MEDIA | CPP

La rédaction d'Aleteia - publié le 05/02/20

Le 31 décembre dernier, le pape François avait eu un mouvement d'humeur vis-à-vis d'une femme qui l'avait tiré violemment par la main alors qu'il saluait la foule place Saint-Pierre. Nous avons appris aujourd'hui qu'il l'avait saluée en marge d'une audience générale début janvier.

Si le pape François, dont la spontanéité a souvent été saluée, est capable d’un mouvement d’agacement, il a aussi l’humilité de le reconnaître et d’aller de l’avant. Son regard courroucé à l’encontre d’une femme asiatique place Saint-Pierre le 31 décembre 2019 a fait le tour des réseaux sociaux au début de l’année. Déstabilisé alors qu’elle lui avait saisi brutalement la main, il avait alors perdu patience et l’avait tancée fermement. Dès le lendemain, il s’était excusé publiquement, regrettant au cours de la prière de l’Angélus d’avoir « perdu patience ». Mais ce n’est pas tout.

Quelques jours après, comme vient de le rapporter sur Twitter Arnaud Bédat, son biographe, le Saint-Père a rencontré en personne celle qu’il avait éconduit. Leur échange a eu lieu en marge de l’audience générale du 8 janvier, dans la salle Paul VI du Vatican. Grâce à la présence d’un prêtre servant d’interprète, ils ont pu échanger quelques mots et une poignée de main. Mais cette fois-ci le sourire aux lèvres. De quoi sans doute faire plaisir à sa visiteuse qui a ainsi gagné une mini-audience privée.




Lire aussi :
Le pape François commence l’année en présentant ses excuses pour un geste d’impatience

Tags:
MiséricordePape FrançoisPardon
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement