Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 29 novembre |
Bienheureux Bernardo Francisco de Hoyos
home iconActualités
line break icon

Un séminariste kidnappé au Nigéria assassiné, les trois autres libérés

L'un des quatre séminaristes enlevés dans le nord du Nigéria a été assassiné.

© Shutterstock

L'un des quatre séminaristes enlevés dans le nord du Nigéria a été assassiné.

Timothée Dhellemmes - Publié le 03/02/20

La branche italienne de l’Aide à l’Église en Détresse a annoncé ce samedi 1er février l’assassinat de Michael Nnadi, l’un des quatre séminaristes enlevés au Nigéria le 8 janvier 2019. Les trois autres ont été libérés.

Le soulagement aura été de courte de durée pour le séminaire de Kaduna, dans le nord du Nigéria. Deux des quatre séminaristes enlevés il y a près d’un mois ont été libérés ce vendredi 31 janvier. Un autre, gravement malade, avait été relâché treize jours plus tôt le long d’une autoroute, après avoir probablement subi des coups. Ils reçoivent actuellement une assistance et des soins médicaux. Malheureusement, l’Aide à l’Église en Détresse Italie a annoncé ce samedi 1er février que le dernier otage, Michael Nnadi, avait été assassiné. Âgé de 18 ans, il avait été kidnappé dans l’enceinte du grand Séminaire du Bon Pasteur à Kaduna, au soir du 8 janvier.

Pour l’heure, les recherches n’ont pas permis de mettre la main sur les ravisseurs, un groupe lourdement armé dont les motivations demeurent inconnues. Depuis plusieurs semaines, les autorités religieuses du Nigeria tirent la sonnette d’alarme afin d’interpeller la communauté internationale sur le niveau d’insécurité sans précédent qui touche le pays. « Aucun pays ne peut tolérer ces niveaux d’insécurité sans que ne se déchainent des protestations de masse. Notre pays est assurément en état de siège », avait déclaré l’archevêque de Kaduna, Mgr Matthew Manoso Ndagoso, le 20 janvier dernier. Quatre jours plus tôt, le Parlement européen avait adopté deux résolutions faisant le point sur la situation des droits de l’homme au Nigeria mais également au Burundi.


web2-church-nigeria-afp-000_1hf3so.jpg

Lire aussi :
Au Nigeria, un nouveau massacre de chrétiens

Tags:
Afriquenigeriaseminariste
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Agnès Pinard Legry
Jauge de 30 personnes : les catholiques unis ...
Timothée Dhellemmes
"Ridicule", "pathétique", "humiliante"... la ...
Agnès Pinard Legry
Vent debout contre la jauge de 30 person...
Aliénor Goudet
La demande très spéciale que la Vierge Marie ...
Timothée Dhellemmes
Les évêques fustigent une décision "irréalist...
CATHEDRALE NOTRE DAME DE PARIS
Caroline Becker
Découvrez l'intérieur de Notre-Dame de Paris,...
Monseigneur Matthieu Rougé
Timothée Dhellemmes
Mgr Rougé : "C’est un manquement à la parole ...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement