Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 29 octobre |
Saint Narcisse
home iconSpiritualité
line break icon

Théophile, le saint qui avait vendu son âme au Diable

notre dame paris

Wikimedia Commons

Notre-Dame de Paris portail du Cloître tympan.

Hervé Grandchamp - Publié le 03/02/20

L'Église fête le 4 février saint Théophile le Pénitent. Au IVe siècle, ce clerc avait scellé un pacte avec le diable pour se venger de son évêque. Repenti, il consacra le reste de sa vie à faire pénitence. Sa légende encourage à la confession.

L’histoire remonte au IVe siècle à Adana en Turquie. Théophile un jeune clerc tombe en disgrâce aux yeux de son évêque. Réduit à la misère, il renie sa foi et conclu un pacte avec le Diable. Le démon lui permet d’humilier son évêque et de prendre sa place. Mais rapidement, Théophile est pris de remords, il regrette cette alliance avec Satan et désire demander pardon.

Son pacte avec le Diable l’interdit de pénétrer dans une église. De l’entrée il peut voir une chapelle dont l’autel est surmonté d’une Vierge assise, son fils entre les bras. Sous le regard de la Vierge, il se met alors à prier avec ferveur. Touchée par la supplique du clerc, la mère du Christ va à la rencontre du démon pour sauver l’âme du repenti. Frémissant de rage, et ne pouvant résister à la demande de la vierge, Satan remet le contrat que Théophile avait signé de son sang et scellé de son anneau.


CONFESSION

Lire aussi :
La grâce de la confession ou la rencontre avec le Seigneur

Au XIIIe siècle, le poète et conteur Rutebeuf s’est inspiré de cette histoire pour écrire le drame religieux « Les miracles de Théophile ». La pièce fut jouée pendant plus de deux siècles lors des cérémonie religieuses, devant un large public sur le parvis des églises. Le passage de la pièce le plus célèbre est probablement la prière qu’adresse le pénitent à la Vierge Marie.

Ma sainte reine belle,
Glorieuse pucelle, Dame de grâce pleine, Qui le bien nous révèle, En besoin qui t’appelle. Délivre est de peine ; Qui son cœur vous amène, Au perdurable règne Il aura joie nouvelle ; Jaillissante fontaine Et délectable et saine, À ton fils me rappelle.

Aujourd’hui, il est possible de retrouver l’histoire de saint Théophile le repenti sur le tympan du portail nord de Notre-Dame de Paris. La légende est là pour symboliser le sacrement de pénitence et de réconciliation par lequel Dieu, dans son immense amour, pardonne toutes les fautes et tous les péchés.

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Tags:
confessiondiableL'école des saintsNotre Dame de ParisVierge Marie
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
statue de femme les yeux bandés
Mgr Benoist de Sinety
Dans nos aveuglements, le diable montre son v...
Mathilde de Robien
Franz et Franziska Jägerstätter, un couple un...
NIEMOWLĘ
Mathilde de Robien
Ces prénoms féminins qui portent en eux le sc...
Timothée Dhellemmes
En Europe, les lieux de culte se reconfinent ...
belle mère et belle fille
Jeanne Larghero
S’embrouiller avec sa belle-mère en trois leç...
KOMUNIA ŚWIĘTA
Mathilde de Robien
A.R.D.O.R., un bel acrostiche pour savoir com...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement