Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 25 septembre |
Saint Firmin
home iconAu quotidien
line break icon

« La Cravate solidaire » mouille la chemise pour les demandeurs d’emploi

© Pixabay / Free-Photos

Domitille Farret d'Astiès - Publié le 01/02/20

L'association La Cravate solidaire accompagne des personnes en route vers l'emploi en leur fournissant une tenue ainsi que des conseils pour leurs futurs entretiens. Une belle initiative qui a su faire ses preuves.

« L’habit ne fait pas le moine mais il y contribue ». Tel est le credo de La Cravate solidaire, une association qui, depuis 2012, accompagne des personnes en route vers l’emploi en mettant à leur disposition des tenues pour leurs entretiens d’embauche. Créée par trois étudiants en école de commerce, son principe est simple : l’association récolte costumes, chemises, tailleurs, pantalons, cravates, trousses de maquillage et accessoires auprès des particuliers et des entreprises, puis elle les met à disposition de celles et ceux qu’elle accompagne. L’objectif de La Cravate solidaire est vraiment d’aider les candidats à reprendre confiance en eux. C’est l’image de soi, tant extérieure qu’intérieure, qui est ici en jeu.

2.000 personnes aidées en 2018

Mais ne vous y trompez pas. La Cravate solidaire, ce n’est pas qu’un simple vestiaire, et les personnes accompagnées bénéficient en sus de séances de relooking et d’entretiens d’embauche fictifs. Le chômeur reçoit des conseils personnalisés à partir de ses aspirations et de ses attentes. Il peut réaliser un entretien d’embauche fictif ou encore une photo en studio pour illustrer son CV. Une réalité rendue possible grâce à la présence de conseillers en image bénévoles qui mettent leur savoir-faire au service de ceux qui en ont besoin. Car on ne choisit pas forcément la même tenue pour postuler à un job de vendeur dans une boutique de vêtements qu’à un poste d’aide cuisinier. Née à Paris, l’association s’est étendue et existe à présent dans dix villes de France parmi lesquelles Lyon, Lille, Clermont-Ferrand, Bordeaux, Rouen. En 2018, elle a aidé quelque 2.000 personnes dans toute la France, dont 800 à Paris. Un joli résultat qui montre que cela vaut le coup de mouiller la chemise pour les autres.




Lire aussi :
Reconnect, la plateforme qui pourrait changer le quotidien des sans-abri

Tags:
Associationemploisolidarite
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
I.Media
Pour François, Traditionis custodes rétablit les « véritables int...
2
Cecilia Pigg
Les astuces des grands saints pour bien dormir
3
Dressing Club
Marzena Devoud
Le Dressing Club, la meilleure adresse pour dénicher sa robe de m...
4
Mathilde de Robien
Médecins et intellectuels dénoncent l’idéologie de l’autodétermin...
5
WEB2-COUVENT-MARCASSU-CORSE-Stephanie-Eveilleau.jpg
Raphaëlle Coquebert
Mission Patrimoine : derrière les murs de Marcassu, une communaut...
6
HOUELLEBECQ
Henri Quantin
La pilule de Benoît XVI et la pilule de Houellebecq
7
MEDITATION
Laurent Ottavi
La méditation, une foi de substitution ?
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement