Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Vidéo : les adieux de Mgr Barbarin

Cardinal Barbarin
Le cardinal Barbarin à la cathédrale saint-Jean de Lyon, France.
Partager

Mgr Philippe Barbarin a publié une vidéo quelques heures après l’annonce de sa relaxe par la Cour d’appel de Lyon, du chef de non-dénonciation d’agressions sexuelles sur mineurs. Des paroles qui sonnent comme des adieux, et qui appellent ses « frères et sœurs du diocèse de Lyon » à l’unité.

Au terme de cette « longue séquence judiciaire » qui aura duré plus de quatre ans, depuis les accusations d’agressions sexuelles portées par d’anciens scouts à l’encontre de leur aumônier le père Preynat, l’heure est aux remerciements, à l’appel à la prière, à l’unité, et au retrait. Mgr Barbarin commence par remercier celles et ceux qui l’ont accompagné, conseillé ou encore porté discrètement dans leur prière durant ces quatre années difficiles. Il assure que « les victimes sont chaque jour dans sa prière et qu’elles continueront d’y avoir leur place » : « Elles nous ont aidés, elles ont aidé la France entière à prendre conscience de l’ampleur et des conséquences désastreuses de ces actes abominables », souligne-t-il. Le primat des Gaules invite également à prier pour la justice, soulignant par-là la délicate mission confiée aux juges de notre pays.

Semblant n’aspirer qu’au repos et à la paix, le cardinal s’approprie ces paroles de Syméon lors de la Présentation de Jésus au Temple, qui résonneront dans l’Évangile de dimanche prochain : « Maintenant, ô Maître souverain, tu peux laisser ton serviteur s’en aller en paix, selon ta parole » (Lc 2, 29). En effet ce jeudi 30 janvier, Mgr Barbarin a remis pour la deuxième fois sa démission au pape François. Une occasion, selon lui, pour l’Église de Lyon, « d’ouvrir un nouveau chapitre ». Un nouveau chapitre pour lequel il appelle à l’unité de tous ses « frères et sœurs de Lyon », cherchant ainsi à gommer les rivalités et les tensions générées par le procès. Il insiste en dernier lieu sur cette exhortation du Christ à demeurer dans l’amour fraternel : « À ceci, tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples : si vous avez de l’amour les uns pour les autres » (Jn, 13-35).


 

 

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]