Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!
Aleteia

Don Bosco, ce saltimbanque qui avait une grande dévotion pour l’Eucharistie

Partager

Fêté le 31 janvier par l’Église catholique, saint Jean Bosco est le fondateur de l’ordre des Salésiens. Grand saltimbanque, le prêtre éducateur italien avait également une profonde dévotion pour l’Eucharistie et la Vierge Marie.

Né en 1815 en Italie, saint Jean Bosco a consacré toute sa vie à la jeunesse. Après avoir vécu une enfance pauvre et dure, il fonda après son ordination la Société de Saint-François-de-Sales et l’Institut des Filles de Marie Auxiliatrice, pour enseigner aux adolescents un métier et la vie chrétienne. Afin que son enseignement soit bien reçu par ses élèves, Don Bosco réalisait de nombreux tours de prestidigitation et d’acrobaties.

Le « miracle des hosties »

Si la joie était au cœur de sa mission, cela se faisait toujours dans un esprit de grande dévotion au Christ. Un jour, alors qu’il devait donner la communion à près de 650 jeunes, Don Bosco manqua cruellement d’hosties. Il leva les yeux au ciel, et commença à distribuer la communion. Les hosties se multiplièrent miraculeusement dans ses mains.

Cet épisode fit grandir la confiance de Don Bosco en la Providence. En 1863, il entreprit la construction d’une église consacrée à Marie Auxiliatrice. « La Vierge s’occupera du financement » disait-il… C’est ainsi qu’en 1868 naîtra le sanctuaire de Marie-Auxiliatrice, église-mère et Centre spirituel de la congrégation des Salésiens.