Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!
Aleteia

Chelsea Werner, une championne de gymnastique peu conventionnelle

Instagram | @showtimewerner
Partager

Cette gymnaste qui a déjà remporté plusieurs titres est devenue athlète de haut niveau grâce à son immense détermination. Porteuse de trisomie 21, elle a dû se battre pour atteindre les podiums.

Quand on la voit enchaîner saltos et pirouettes en tous genres, on retient son souffle devant la prouesse technique et on oublie son handicap. Pourtant, Chelsea Werner est porteuse de trisomie 21. Et son talent est de celui qui flanque par terre tous les préjugés. L’athlète, qui a remporté quatre médailles lors des Special Olympics (Jeux olympiques spéciaux), a dû se battre pour monter sur les podiums. Les médecins pensaient qu’elle souffrirait toute sa vie d’une faiblesse musculaire handicapante, elle qui n’a commencé à marcher qu’à l’âge de 2 ans.

C’était sans compter sa vitalité peu commune, ainsi que le soutien inconditionnel de sa famille, qui l’ont aidée à gravir les échelons et à réaliser son rêve : devenir gymnaste professionnel. Son entraîneur, autre pilier fondamental de sa carrière, l’a regardée au-delà de son handicap et l’a traitée avec une grande exigence. Chelsea a pu intégrer l’équipe nationale américaine de gymnastique, remportant deux fois le titre mondial. La force communicative de cette battante qui pose également pour plusieurs marques de mode, défilant au passage pour la Fashion Week de New York, montre que la vie est plus forte que le handicap.