Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!
Aleteia

« L’indifférence n’est pas acceptable » face à l’atrocité d’Auschwitz

Partager

« L’indifférence n’est pas acceptable » face à la tragédie de la Shoah, a déclaré le pape François lors de l’Angélus prononcé au Vatican le 26 janvier 2020. Le souverain pontife a aussi appelé les chrétiens à prier pour les victimes du coronavirus qui sévit en Chine.

Le pape François a adressé ses vœux de la fenêtre des appartements apostoliques du Vatican aux nombreux fidèles rassemblés sur la place Saint-Pierre. L’évêque de Rome venait de célébrer une messe à l’occasion de la Journée de la Parole de Dieu, événement qu’il a rappelé au début de son discours.

Le 27 janvier est le 75e anniversaire de la libération du camp de la mort d’Auschwitz-Birkenau, « symbole de la Shoah » et tragédie face à laquelle « l’indifférence n’est pas acceptable », a déclaré le pape lors de l’Angélus du 26 janvier 2020. Il a demandé à tous les chrétiens de se recueillir dans un moment de prière pour demander qu’une telle « atrocité » n’arrive « jamais plus ». Le souverain pontife a aussi dirigé leurs prières à destination des « malades à cause du à cause du virus qui s’est propagé en Chine ». Il a salué les efforts déployés par la communauté chinoise pour combattre l’épidémie.

Ouvrir son cœur à la parole du Christ

Lors de son enseignement, le pape François a appelé à s’ouvrir à la « parole du Christ » et à la « miséricorde de Dieu ». C’est dans « une ouverture confiante du cœur et de l’esprit » que se trouve le « véritable chemin de conversion », a-t-il expliqué. Durant l’Angélus, des jeunes de l’Action catholique de Rome, à l’occasion d’un événement intitulé « Caravane de la paix », ont lu, de la fenêtre du Palais apostolique, un discours appelant à la paix. La prière s’est terminée par un lâcher de ballons symbolisant la paix.