Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 19 mai |
Pentecôte
Aleteia logo
Culture
separateurCreated with Sketch.

Des artistes du Moyen-Orient rendent hommage à Notre-Dame

manabu-kochi-notre-dame-2019.-technique-mixte-sur-papier-arches-76-x-56-cm_.jpg

@Musée de l'IMA

Manabu Kochi, Notre-Dame. Le Phénix. Coll. Claude & France Lemand.

Mathilde de Robien - publié le 23/01/20

Dans le cadre de la collection « Hommage des artistes de l’IMA à Notre-Dame », plusieurs peintres du Moyen-Orient ont exprimé leur tristesse et leur désarroi à travers cinq nouvelles œuvres exposées à l'Institut du monde arabe jusqu’au 15 mars.

« J’ai appelé de mes vœux la pluie qui aurait vite éteint l’incendie. Je pense que nous étions très nombreux à travers le monde à prier afin que la Vierge Marie intervienne pour protéger sa cathédrale et éloigne les flammes. D’où le titre de mon œuvre : Kânat Hunâk (Elle était là) », témoigne Hussein Taï, artiste d’origine irakienne vivant au Danemark, à l’IMA. Son livre-tableau, Notre-Dame. She was there, composé de seize peintures assemblées en diptyques, fait partie des cinq nouvelles œuvres du second volet de la collection « Hommage des artistes de l’IMA à Notre-Dame », actuellement exposées à l’Institut du monde arabe.

hussein-tai
Hussein Taï | Notre-Dame. She was there, 2019. Coll. Claude & France Lemand

Cette exposition est une initiative de Claude Lemand, collectionneur d’origine libanaise profondément bouleversé, avec sa femme France, par l’incendie de la cathédrale Notre-Dame le 15 avril dernier. Quelques jours plus tard, ils demandent à des artistes de leur fonds d’apporter leur témoignage en réponse à ce drame, avec pour objectif de constituer une collection d’œuvres en hommage à Notre-Dame. Après une première série présentée à l’occasion des Journées européennes du patrimoine en septembre 2019 (incluant les œuvres de Najia Mehadji, Mohamed Leketi, Boutros Al-Maari et Dia Al-Azzawi), l’IMA vient de procéder à un nouvel accrochage. On y retrouve des œuvres de Manabu Kochi (Japon), Hani Zurob (Palestine), Hussein Taï (Irak), Khaled Takreti (Syrie) et Nasser Al-Aswadi (Yémen).

Ce dernier est l’auteur du tableau ci-dessous intitulé Notre-Dame. Salâm – Paix, représentant la grande rose, « le cœur de Notre-Dame », selon cet artiste yéménite. « Le vitrail de forme ronde en « lucarne » (qamariyya = lucarne, de Qamar = Lune) est un élément fondamental et constitutif de la culture architecturale du Yémen, selon notre dicton : « Les diables n’entrent pas dans une demeure dotée d’une qamariyya », explique-t-il.

nasser-al-aswadi-notre-dame-2019.-huile-et-pigments-sur-toile-190-x-135-cm_-002.jpg
@Nasser Al-Aswadi
Nasser Al-Aswadi | Notre-Dame. Salâm - Paix. Coll. de l’artiste.

Quant à Manabu Kochi, peintre japonais, il associe Notre-Dame au phénix qui renaît de ses cendres, sûr que la cathédrale retrouvera son prestige d’antan et son symbole d’amour et de paix.

manabu-kochi-notre-dame-2019.-technique-mixte-sur-papier-arches-76-x-56-cm_.jpg
@Musée de l'IMA
Manabu Kochi | Notre-Dame. Le Phénix. Coll. Claude & France Lemand.
À découvrir aussi : Notre-Dame de Paris immortalisée par les plus grands peintres

Tags:
ArtsExpositionNotre-Dame de Paris
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnairePOP-2.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement