Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Un nouvel archevêque pour Monaco : le père Dominique-Marie David

Monseigneur David Monaco
Communauté de l'Emmanuel
Partager

Le pape François a nommé le père Dominique-Marie David archevêque de Monaco. Membre de la Communauté de l’Emmanuel, et jusqu’à présent formateur au séminaire interdiocésain de Nantes, il succède à Mgr Bernard Barsi qui sera resté vingt ans sur le Rocher. Le père Dominique-Marie David devient archevêque d’un État où le catholicisme est la religion officielle.

C’est un homme de l’Ouest qui arrive à Monaco. Né en 1963 à Beaupréau, entre Nantes et Angers, Dominique-Marie a d’abord été professeur d’anglais à Angers, avant d’être ordonné prêtre à 28 ans, en 1991, pour le diocèse de Nantes. Membre de la communauté de l’Emmanuel, il a suivi son séminaire en Belgique. Après plusieurs années en paroisse dans l’Ouest, il a été recteur de l’église de la Trinité-des-Monts à Rome trois ans, à partir de 2016. De retour à Nantes en 2019, il était  membre de l’équipe des formateurs du séminaire inter-diocésain Saint-Jean à Nantes. Le voila donc en partance pour Monaco, un diocèse spécifique où le catholicisme est religion d’État et où, l’anglais et l’italien qu’il parle couramment lui seront sans doute utiles dans ce pays où se croise la jet-set internationale.

Le catholicisme, religion d’État

Créé en 1868, le diocèse de Monaco devient archidiocèse en 1981. Sur une population de 38.000 habitants, le deuxième plus petit État du monde compte plus de 80% de catholiques. L’archidiocèse compte six paroisses, 26 prêtres, trois diacres, cinq religieux et quinze religieuses. Depuis l’an 2000, c’est Monseigneur Bernard Brasi, 79 ans, originaire de Nice, qui était l’archevêque et qui part aujourd’hui, atteint par la limite d’âge, restant archevêque émérite. Parmi les particularités du rôle de l’archevêque de Monaco, son poids dans certains débats pour défendre la position de l’Église. En effet, dans ce pays où la religion catholique est religion d’État, l’archevêque est consulté sur certains sujets et il veille à la conformité de la Constitution avec les valeurs chrétiennes. À l’inverse, si le choix du nouvel évêque émane bien du Pape à qui on a proposé trois noms, une fois celui-ci choisi, le Prince Albert II de Monaco en a été informé afin de savoir s’il n’avait pas d’objections d’ordre politique à cette nomination. C’est pourquoi le Prince Albert prendra prochainement une Ordonnance Souveraine qui rendra exécutoire la Bulle Pontificale nommant Monseigneur David au siège archiépiscopal de Monaco. L’ordination épiscopale aura lieu le dimanche 8 mars 2020 en la cathédrale Notre-Dame-Immaculée de Monaco.

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]