Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!
Aleteia

Chanter des cantiques peut sauver une vie, la preuve

La foule amassée en bas de l'immeuble chante des cantiques afin de montrer à la personne suicidaire combien sa vie est précieuse.
Partager

Au Brésil, alors qu’il tentait de se jeter par une fenêtre, un homme a été stoppé dans son élan grâce à un groupe de badaud en bas de l’immeuble qui a spontanément entonné des cantiques pour le soutenir.

Cette scène, qui a eu lieu à Patos de Minas (Brésil) le mois dernier, suscite depuis une vague de réactions enthousiastes sur les réseaux sociaux. Probablement filmée par un badaud, elle montre un homme se tenant debout au bord d’une fenêtre au dernier étage d’un immeuble, visiblement tenté de mettre fin à ses jours. Mais c’est sans compter la foule qui s’est rassemblée en bas de l’édifice et qui, pendant trois heures, lui chante des cantiques pour le convaincre de ne pas commettre l’irréparable.

Les mains jointes pour certains et le regard tourné vers le haut pour la plupart, ils chantent inlassablement, reprenant notamment « Raridade » (Rareté). Cette chanson interprétée par le musicien brésilien Anderson Freire, a été composée à partir de paroles bibliques :

Tu es un miroir qui reflète l’image du Seigneur
Ne pleure pas si le monde ne t’a pas déjà remarqué
Il suffit déjà que Dieu reconnaisse ta valeur
Tu es précieux, plus rare que l’or pur d’Ophir

Des paroles qui semblent avoir eu de l’effet puisque l’homme de 43 ans ne s’est pas jeté dans le vide. Atteint de schizophrénie et d’un sentiment de persécution, il a ensuite été pris en charge par les secours. La vidéo a été très commentée sur les réseaux sociaux. « Gloire à Dieu ! », ont lancé les uns, pendant que d’autres louaient « la solidarité humaine qui a le pouvoir de réconforter », y voyant même là l’œuvre de Dieu.