Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Vendredi 15 octobre |
Sainte Thérèse d'Avila
Aleteia logo
home iconActualités
line break icon

Le geste inouï d’une jeune Chinoise pour offrir un traitement à son frère

WEB2-CHINA-PEOPLE-shutterstock_1037212990.jpg

Shutterstock

Village dong de Zhaoxing (province du Guizhou), le 21 juin 2012. (image d'illustration)

Domitille Farret d'Astiès - Publié le 17/01/20 - Mis à jour le 17/01/20

La mort en Chine d’une étudiante de 24 ans a suscité une vague d'indignation. Afin de financer les traitements de son frère malade, elle vivait avec quelque 20 centimes par jour, au point de mourir de malnutrition.

Son histoire a suscité l’émotion générale. Cette histoire, c’est celle de Wu Huayan, une étudiante chinoise de 24 ans de la province du Guizhou (sud-ouest du pays), morte le 13 janvier 2020 de malnutrition. Depuis des années, elle se privait de nourriture afin de pouvoir payer les soins médicaux de son frère malade psychique, ne gardant pour elle, selon le Quotidien de la Jeunesse de Pékin, qu’un peu plus de 20 centimes par jour. Le frère et la sœur avaient perdu parents et grands-parents et les soins médicaux en Chine coûtant extrêmement cher, Wu Huayan s’est donc privée pour aider son frère. Admise à l’hôpital en octobre dernier, la jeune fille mesurait seulement 1m35 et ne pesait pas plus de 25 kilos. Selon le corps médical, elle avait besoin d’une opération chirurgicale pour réparer son cœur très affaibli.

Cette terrible situation a été rapportée par la presse. De quoi émouvoir l’ensemble du pays et générer le lancement d’une collecte par l’organisme caritatif China Charities Aid Foundation for Children (CCAFC), permettant ainsi de récolter plus d’un million de yuans (130.000 euros). La mort brutale de la jeune femme, malgré l’énorme somme récoltée, a déclenché la colère des internautes, qui n’ont pas compris pourquoi une telle somme n’avait pas permis de la sauver. L’organisation a formulé des explication qui n’ont pas convaincu les donateurs. Ceux-ci se sont déchaînés sur les réseaux sociaux, fustigeant la CCAFC qui semble avoir détourné une partie de l’argent.

Au-delà d’indigner les foules et de révéler une fois de plus les graves défaillances du système chinois, cette histoire bouleversante met en lumière le sacrifice d’une jeune femme prête à donner jusqu’à sa propre vie pour permettre à son frère d’avoir une vie meilleure. Le geste tragique de Wu Huayan suscite autant la révolte que l’admiration.


POVERTY

Lire aussi :
La pauvreté extrême frappe toujours une personne sur dix dans le monde

Tags:
chinefaim dans le mondeFamillemaladie
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Wedding dresses collection Laure de Sagazan 2022
Marzena Devoud
Robes de mariée : les tendances de l’année 2022
2
Mathilde de Robien
La pyramide de la patience ou les étapes de la relation amoureuse
3
Agnès Pinard Legry
Mgr de Moulins-Beaufort et Gérald Darmanin, deux lectures du secr...
4
Agnès Pinard Legry
La « démission collective des évêques » est-elle envisageable ?
5
Pope-Francis-Mgr-Giovanni-Ravelli-Antoine-Mekary-Aleteia
Agnès Pinard Legry
La silhouette qui va maintenant accompagner le Pape tous les jour...
6
Agnès Pinard Legry
Y a-t-il eu plus d’abus sexuels dans l’Église que dans le reste d...
7
confession
Mgr Bruno Valentin
Et si le rapport Sauvé nous aidait à mieux confesser ?
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement