Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

L’entreprenariat féminin… version monastique

abbaye de boulaur ferme
abbaye de Boulaur
Partager

Les sœurs cisterciennes de l’abbaye de Boulaur, dans le Gers, lancent un projet d’agrandissement de leur ferme et elles ont tout compris aux codes actuels pour le faire savoir ! Une jolie vidéo mise en ligne la semaine dernière pour présenter leur projet suscite un bel engouement et de nombreux messages d’encouragements pour ces sœurs, visiblement aussi à l’aise aux champs qu’avec les écrans.

« L’abbaye de Boulaur lance une start-up du XIIe siècle façon XXIe siècle ! » Elles ont le sens de la formule les sœurs cisterciennes de Boulaur, près de Gimont, dans le Gers. Les 27 religieuses vivent dans cette abbaye classée monument historique, où elles mènent une vie de prière et de travail sur 45 hectares. Visites guidées, hôtellerie mais aussi exploitation bio, les sœurs, qui prient sept fois par jour, envisagent de s’agrandir et de construire notamment une nouvelle étable avec 30 vaches et douze cochons.

Pour lancer ce projet, elles ont donc réalisé une vidéo où s’enchaînent les belles images pour présenter leur vie, leur travail et leur ambition à venir. « Le genre de projet un peu fou du type entreprenariat féminin version monastique comme du temps où les Abbesse montaient à cheval pour aller visiter leurs fondations ». Pas de chevaux dans la vidéo mais des sœurs sur des tracteurs et déjà un grand succès sur YouTube où leur film a été visionné plus de 5.000 fois en moins d’une semaine, sans compter les nombreux messages et partages sur les réseaux sociaux.


En plus d’une vie de prières, la communauté des sœurs cisterciennes de Boulaur produit et vend des produits monastiques (fromages, pâtés, confitures et farines). L’objectif de leur agrandissement est de multiplier par quatre leur production avec une nouvelle étable, une nouvelle fromagerie et un espace de vente. Les sœurs font un appel au financement participatif pour ce chantier qui doit démarrer en avril 2020 et durer cinq ans.

soeur de Boulaur
abbaye de boulaur
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]