Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 28 novembre |
Sainte Catherine Labouré
home iconActualités
line break icon

Quatre séminaristes nigérians toujours portés disparus

Quatre jeunes séminaristes ont été kidnappés par des hommes armés le 8 janvier dernier, au Nigéria.

© Capture d'acran Facebook - Conférence des évêques catholiques du Nigéria.

Quatre jeunes séminaristes ont été kidnappés par des hommes armés le 8 janvier dernier, au Nigéria.

Timothée Dhellemmes - Publié le 14/01/20

Quatre pensionnaires du grand Séminaire du Bon Pasteur à Kaduna, dans le nord du Nigéria, ont été enlevés entre 22h30 et 23 heures, mercredi 8 janvier. Malgré l’enquête, les ravisseurs, lourdement armés, sont toujours en cavale avec leurs otages.

Cela fera bientôt une semaine que Pius Kanwai, Peter Umenukor, Stephen Amos et Michael Nnadi n’ont plus donné de signe de vie. Les quatre séminaristes, âgés de 18 à 23 ans, se trouvaient dans les locaux du grand Séminaire du Bon Pasteur à Kaduna, lorsque des individus non identifiés ont envahi le bâtiment. Selon des sources locales, les ravisseurs ont tiré dans tous les sens, avant de voler plusieurs objets de valeur et d’emmener de force les quatre séminaristes. Ces derniers venaient de différents diocèses du nord du Nigéria et commençaient tout juste leurs études pour devenir prêtres. Alors que la police locale a assuré que tout était fait pour les retrouver, les motivations des ravisseurs demeurent inconnues. L’Aide à l’Église en détresse (AED) affirme qu’il n’apparaît pas clairement s’ils ont demandé une rançon au séminaire ou aux familles. L’enlèvement ne semble pas avoir d’arrière-plan directement religieux.

Terrorisme et tensions communautaires

« Les enlèvements et les meurtres me rappellent la situation en Irak avant son invasion par les troupes de l’État Islamique. Déjà à l’époque, des chrétiens avaient été enlevés, volés et assassinés, parce que là-bas l’État n’assurait aucune protection des citoyens. Ce sort doit être épargné aux chrétiens du Nigeria. Le gouvernement doit agir avant qu’il ne soit trop tard », a déclaré Thomas Heine-Geldern, président exécutif de l’AED. Les attaques contre les chrétiens sont de plus en plus récurrentes dans ce pays, confronté aux conflits communautaires et à la présence de Boko Haram dans le nord-est du pays. Le 26 décembre dernier, le groupe djihadiste État islamique en Afrique de l’Ouest avait diffusé une vidéo montrant l’exécution, dans le nord du Nigeria, de onze hommes présentés comme des chrétiens.


web2-church-nigeria-afp-000_1hf3so.jpg

Lire aussi :
Au Nigeria, un nouveau massacre de chrétiens

Tags:
AEDnigeriapersécutions
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Agnès Pinard Legry
Jauge de 30 personnes : les catholiques unis ...
Timothée Dhellemmes
"Ridicule", "pathétique", "humiliante"... la ...
Agnès Pinard Legry
Vent debout contre la jauge de 30 person...
Timothée Dhellemmes
Les messes publiques reprendront samedi... ma...
Timothée Dhellemmes
Les évêques fustigent une décision "irréalist...
Monseigneur Matthieu Rougé
Timothée Dhellemmes
Mgr Rougé : "C’est un manquement à la parole ...
CATHEDRALE NOTRE DAME DE PARIS
Caroline Becker
Découvrez l'intérieur de Notre-Dame de Paris,...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement