Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

En Égypte, les coptes célèbrent Noël en présence du président Al-Sissi

EGYPT
Le président al-Sissi a assisté à la messe de Noël, à la cathédrale de la Nativité.
Partager

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi s’est exprimé le 6 janvier devant la multitude de fidèles réunis pour la veillée de Noël dans la nouvelle cathédrale copte du pays. Dans un message aux accents patriotiques, il a appelé tous les Égyptiens à surmonter leurs divisions.

Très présents en Égypte, les Coptes Orthodoxes célèbrent Noël le 7 janvier, cette date correspondant au 25 décembre dans le calendrier Julien. Et comme tous les ans depuis son arrivée au pouvoir en 2013, le président Abdel Fattah al-Sissi a participé à la cérémonie dans la nouvelle cathédrale, en présence notamment du patriarche Tawadros II et de nombreux évêques. Il en a profité pour prononcer un discours qui s’adressait en réalité à toute la nation, alors que plusieurs centaines d’Égyptiens sont récemment descendus dans les rues pour exiger son départ et dénoncer la corruption. Le président al-Sissi voit en effet la religion comme une opportunité de fédérer son peuple autour de lui. La population égyptienne est divisée entre 90% de musulmans et environ 10% de chrétiens.

Un message de tolérance interreligieuse

« Tant que nous sommes unis, nous ne devons pas nous inquiéter et nous devons uniquement prendre soin de ceux qui nous entourent » a déclaré Abdel Fattah al-Sissi. Le leader politique a également souligné que « si nous aimons Dieu, nous devons nous aimer les uns les autres et nous ne devons permettre à personne de semer la discorde parmi nous ». Dans la nouvelle capitale administrative qu’il est en train de bâtir à 35 kilomètres à l’est du Caire, le président égyptien a inauguré l’année dernière la cathédrale de la Nativité du Christ, ainsi que la plus grande mosquée d’Égypte. Il vise ainsi à envoyer un message de tolérance interreligieuse dans une région qui demeure sous tension.

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]