Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Un rappeur tourne son clip devant la cathédrale Sainte-Marie-Majeure de Marseille

rappeur clip
© Youtube capture - Kaotik 747
Partager

Kaotik est un chanteur de rap au grand cœur. Quand il s’engage pour une cause, il ne le fait pas à moitié. Le Niçois a réuni plus de cinquante célébrités dans son dernier clip « Petits Anges » afin de soutenir les enfants malades. Accompagné d’un membre d’IAM, le clip est tourné à Marseille, sur deux parvis reconnaissables entre tous, celui de la cathédrale Sainte-Marie-Majeure et celui de Notre-Dame de la Garde.

Après un clip de soutien aux forces de l’ordre, le chanteur de rap niçois Kaotic vient de mettre en ligne son nouveau titre, « Petits Anges », pour apporter son soutien aux enfants malades. Dans cette vidéo, si le chanteur a pu tourner à l’hôpital de Nice entouré d’enfants et de familles, l’essentiel des images sont filmées à Marseille avec Saïd, un des membres du groupe IAM. Celui-ci étant en tournée, il était plus simple pour les deux chanteurs de se retrouver dans la cité phocéenne pour réaliser le clip. Et quoi de plus local que de tourner devant le parvis de la cathédrale Sainte-Marie-Majeure ainsi que devant la Croix du parvis de Notre-Dame de la Garde qui surplombe la ville !


De belles images pour une belle cause. Car le rappeur s’est engagé à reverser l’intégralité des revenus qui découleront des plateformes de streaming à la Fondation Lenval, une Fondation qui finance la réalisation de projets en matériel médical, bien-être de l’enfant, et recherche. « J’ai tenu à faire cette chanson car j’ai eu la chance d’être parrain d’une association d’enfants malades mais ce que j’ai vécu m’a brisé le cœur… Passer du temps avec un ange et savoir deux semaines après qu’il n’est plus, restera un triste moment… J’avais besoin d’exprimer ça et de rendre hommage à ces enfants, à leurs parents mais également aux associations d’enfants malade et à tous les hôpitaux et soignants qui luttent à leurs côtés », a témoigné le chanteur engagé, par ailleurs médiateur à la ville de Nice.

Pour ce clip aux couleurs du Sud, Kaotic a également demandé à de nombreux artistes de soutenir la cause des enfants malades, en s’associant d’un geste du cœur à la démarche du chanteur. Des vidéos de soutien, avec en toile de fond la Bonne Mère, assurément le rappeur a su trouver les images pour mobiliser auprès des enfants.

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]