Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Le pape François prie pour les victimes de l’attentat survenu en Somalie

POPE ANGELUS
Partager

« Prions pour les victimes » de « l’horrible attentat » survenu le 28 décembre à Mogadiscio en Somalie, a demandé le pape François lors de l’Angélus du 29 décembre 2019, de la fenêtre du Palais apostolique au Vatican.

Un attentat à la voiture piégée a fait 79 morts et près de 150 blessés à Mogadiscio (Somalie), ce 28 décembre, dans un quartier animé de la capitale. « Je suis proche de toutes les familles et de ceux qui pleurent » ces disparitions, a déclaré le Pape ce dimanche après la prière mariale. « Prions pour les victimes » de cet « horrible attentat terroriste », a-t-il appelé devant la foule. Le pontife les a ainsi invités à réciter un Ave maria.

En cette fête de la Sainte Famille, le Pape a adressé un salut particulier à toutes les familles présentes sur la place Saint-Pierre ou regardant l’Angélus derrière leur poste de télévision. « La famille est un trésor précieux : il faut toujours la soutenir et la protéger », a-t-il déclaré. Il a également souhaité à tous de terminer l’année 2020 avec « la paix du cœur ».

Avant cela, le pontife argentin a commenté l’Évangile du jour (Mt 2, 13-15.19-23) racontant la fuite en Égypte. Ce passage souligne la « docilité » de Marie qui n’hésite pas à se proclamer « servante » de son Seigneur. C’est bien pour son « obéissance » au Seigneur que le Christ exaltera plus tard sa grandeur, pas tant pour son rôle de mère, a expliqué le pape François. Silencieux, saint Joseph « agit » quant à lui en « obéissant », a poursuivi l’évêque de Rome. Quant à Jésus, il « est la volonté du Père ».

Reprendre la communication en famille

Les trois acteurs de cette « famille singulière » « s’entraident » réciproquement à découvrir la volonté de Dieu, a-t-il observé. En cela, la Sainte Famille peut être le « modèle de nos familles » afin que parents et enfants se soutiennent mutuellement en adhérant à l’Évangile, « fondement de la sainteté de la famille ». Joseph, Marie et Jésus « priaient », « travaillaient » et « communiquaient », a observé le chef de l’Église catholique avant de déplorer un manque de communication au sein des familles actuelles.

« Toi dans ta famille, est-ce que tu sais communiquer ? », a-t-il interrogé spontanément. Dans certaines familles à table, il y a un « silence comme si c’était la messe », mais « on ne communique pas » a-t-il dénoncé en fustigeant l’usage du téléphone portable lors des repas. « Nous devons reprendre la communication en famille », a appelé le successeur de Pierre avec force : entre les parents, grands-parents et enfants. « C’est un devoir à faire aujourd’hui », a-t-il demandé.

Avec cet épisode de la fuite en Égypte, la Sainte Famille se « solidarise » avec « toutes les familles du monde forcées à l’exil » et avec tous ceux qui sont contraints d’abandonner leur terre à cause de la répression, de la violence ou encore de la guerre, a encore souligné le 266e pape. « Nous confions à la Vierge toutes les familles du monde » et en particulier « celles éprouvées par la souffrance », a-t-il conclu.

Découvrez aussi les phrases du pape François qui ont marqué 2019 :
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]