Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

« Where is Fidesco 2020 », la vidéo à voir pour un tour du monde haut en couleurs

web2-volontariat-fidesco.jpg
Fidesco
Partager

L’ONG de développement Fidesco vient de sortir son nouveau clip « Where is Fidesco ». Depuis 2010, cette vidéo annuelle reflète le projet de l’organisation qui envoie des volontaires participer à des projets de développement dans les pays du sud.

Yahwé kumana lelo (« Dieu soit loué aujourd’hui » en lingala). En 2020, l’ONG Fidesco fête les dix ans de ses vidéos Where is Fidesco avec un clip anniversaire. Cette organisation catholique de solidarité internationale, qui soufflera ses 40 bougies en 2020, envoie des volontaires mettre leurs compétences professionnelles au service de projets de développement dans 24 pays d’Afrique, d’Amérique du sud et d’Asie. Depuis ses débuts, elle a envoyé plus de 2.000 volontaires au service des Églises locales.

En 2010, l’ONG lance sa première version de Where is Fidesco ? en s’inspirant du concept de Matt Harding. De 2006 à 2012, cet Américain a diffusé Where the Hell is Matt ?, des vidéos de voyage dans lesquelles il esquisse des pas de danse un peu partout autour du monde. Véritable phénomène, ses vidéos ont récolté des dizaines de millions de vues.

Dans le même esprit, Fidesco montre ses volontaires aux quatre coins du globe, du Cambodge au Pérou en passant par le Zambie ou encore le Brésil. « À travers cela, nous voulons illustrer nos valeurs et mettre en avant les volontaires, mais aussi les gens qui vivent là-bas au quotidien et les partenaires, et faire connaître les liens d’amitié qui se tissent. Nous avons vraiment à cœur de montrer la joie. C’est notre ligne de conduite : au cœur des difficultés, être témoin d’espérance et de joie », explique à Aleteia Marine Clerc, membre de l’ONG. « Where is Fidesco veut se faire le reflet de cela et montrer la diversité des missions et des cultures. Nous souhaitons faire le tour du monde en terme de musicalité, d’images et de son ».

Une grande diversité de styles

Alors que les précédents clips reprenaient des musiques existantes telles que « La la land » ou « Love Generation », le premier « Where is » 100% Fidesco sort en 2019, entièrement écrit et composé par Hopen. En 2020, à l’occasion des dix ans du projet, l’ONG a fait appel à une autre figure de la musique chrétienne contemporaine, le chanteur et batteur Vinz Le Mariachi. « Personnellement, en tant qu’artiste, je suis captivé par la mission Fidesco », confie l’artiste à Aleteia, qui s’est associé à toute une clique de musiciens comme Ludwig (Les Guetteurs) et Kelyan (MMBS Studio). Il se dit marqué par une parole du pape François invitant les organismes humanitaires à être créatifs. Pour lui, Where is Fidesco incarne cette créativité. « Je voulais montrer que la mission est incarnée, avec des personnes qui n’envoient pas de SOS, qui n’arrivent pas comme des super-héros mais qui écoutent d’abord et se mettent au service. J’ai cherché à composer des paroles qui ne soient pas “bisounours” et qui parlent de cette joie, sans que cela paraisse mièvre. L’idée, c’est de prendre l’aventure à bras-le-corps ».

Dans cette vidéo qui veut se faire le reflet de la variété des missions, « on se retrouve à avoir une Chilienne qui fait un déhanché de ouf, des Guinéens qui tapent sur des tam-tam, des paysages de maboul quand on est au Timor… et toujours au milieu de tout cela, les tee-shirts rouges de Fidesco ».  Les paroles elles aussi illustrent ce cosmopolitisme, empruntant tantôt à l’anglais, tantôt à l’espagnol, au français, au lingala et au créole haïtien. Côté style, on trouvera de la musique pop mais aussi de la gigue celtique, du merengue (danse de République dominicaine) ou du bikutsi (musique traditionnelle camerounaise). Des rythmes, donc, très différents pour incarner la devise de Fidesco : « Toi aussi, va, rends les autres heureux, et tu connaîtras la joie ». Et vous, envie de vous trémousser pour la mission ?

En partenariat avec

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]