Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Comme Joseph, les chrétiens doivent accepter la « surprenante logique de Dieu »

PAPIEŻ FRANCISZEK
AP/Associated Press/East News
Partager

Dans la confiance simple que met Joseph en Dieu, « toute la sagesse chrétienne est contenue », a déclaré le pape François lors de la prière de l’Angélus prononcée de la fenêtre du Palais apostolique au Vatican le 22 décembre 2019. Comme lui, il faut retrouver la « surprenante logique de Dieu ».

Le souverain pontife a commenté le passage de l’Évangile (Mt 1,18-24) lors duquel Joseph se rend compte que sa promise Marie est enceinte. Alors que, plein de tristesse, il s’apprête à la répudier en secret, l’Ange du Seigneur le rassure et lui confie « la paternité terrestre » du Christ. Si Joseph arrive à surmonter la « situation humainement difficile » qu’il traverse, c’est grâce à sa « confiance inébranlable en Dieu », a déclaré le pape François lors de la prière de l’Angélus ce dimanche 22 décembre 2019.

Comme Joseph, il nous faut « retrouver la surprenante logique de Dieu qui, loin des petits ou grands calculs, est faite d’ouverture vers de nouveaux horizons », a-t-il expliqué. En cette attitude, « toute la sagesse chrétienne est contenue ». Personnage modeste et discret, « Joseph est pauvre parce qu’il vit de l’essentiel », a affirmé l’évêque de Rome. Sa pauvreté est « typique de ceux qui sont conscients qu’ils dépendent en tout de Dieu », et qui dès lors lui font confiance.

En saluant les fidèles italiens présents, le chef de l’Église catholique a par ailleurs eu un mot pour une association de personnes « qui vivent dans les territoires qui sont sérieusement pollués et aspirent à une meilleure qualité de l’environnement ». Le pontife a réservé ses dernières paroles pour les « familles, qui en ces jours de fête sont réunies ».

En images : Une iconographie rare, la Vierge Marie représentée enceinte
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]