Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Le secrétaire général des Nations unies reçu par le pape François

Antonio Guterres
Partager

Le pape François va recevoir au Vatican le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, le 20 décembre 2019. Les deux hommes devraient notamment revenir sur l’un des textes clés du souverain pontife en 2019, le « Document sur la fraternité humaine pour la paix dans le monde et la coexistence commune ».

Ce n’est pas la première fois que les deux hommes se rencontrent. Secrétaire général des Nations unies (ONU), Antonio Guterres va être reçu par le pape François au Vatican ce vendredi 20 décembre, rapporte Vatican News. Lors de leur échange, ils devraient évoquer le Document sur la fraternité humaine pour la paix dans le monde et la coexistence commune signé aux Émirats arabes unis par le souverain pontife et le grand Imam de l’université d’al-Azhar au Caire (Égypte) le 4 février 2019. Cette déclaration constitue « une contribution extrêmement importante à la coexistence pacifique, au respect mutuel et à la compréhension entre les différentes communautés religieuses dans le monde », a salué Antonio Guterres.

Le plus haut fonctionnaire de l’ONU a confié sa profonde préoccupation au sujet de « l’augmentation de l’intolérance » et par « le nombre croissant d’individus humiliés, harcelés et attaqués publiquement simplement à cause de leur religion ou de leur foi ». C’est pourquoi, il compte aborder avec le pape François le sujet de la liberté de religion, a-t-il déclaré dans l’entretien réalisé conjointement par Vatican News et le quotidien italien La Stampa.

Pour combattre la « propagation de la haine », a indiqué Antonio Guterres, l’éducation doit être considérée comme un « élément clé ». À ce titre, le secrétaire général des Nations unies a confié son intention de convoquer prochainement une conférence sur « le rôle de l’éducation dans la lutte contre ce phénomène et le renforcement de la résilience ». Un écho au pacte éducatif mondial que le pontife souhaite « reconstruire » et qui fera l’objet d’une rencontre à Rome en mai 2020.

Lutte contre le changement climatique

Un autre sujet que le responsable onusien compte aborder avec le pontife argentin est celui de la crise climatique. Par son travail, a-t-il souligné, l’auteur de l’encyclique Laudato Si’ (2015) sur la préservation de la maison commune contribue à la réalisation d’un grand nombre des objectifs de l’ONU, notamment ceux du développement durable ou de la lutte contre le changement climatique.

Antonio Guterres a déjà été accueilli à plusieurs reprises au Vatican. En 2006, lorsqu’il était haut-commissaire des Nations unies pour les réfugiés, il avait été reçu par le pape Benoît XVI (2005-2013). Après avoir occupé ce poste jusqu’en 2015, il a été désigné pour succéder au Sud-Coréen Ban Ki-moon le 1er janvier 2017. En mars dernier, il avait en outre participé à un colloque organisé par le Dicastère pour le service du développement humain intégral et le Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux.

Dix citations du pape François sur l'environnement :
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]