Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Notre-Dame jour par jour : un Te Deum sera célébré en 2024

Partager

Un Te Deum sera célébré en 2024, soit cinq ans après l’incendie qui a ravagé la cathédrale, a indiqué lundi 16 décembre le général Jean-Louis Georgelin.

Une célébration au cours de laquelle sera entonné un Te Deum sera célébrée, le 16 avril 2024, dans la cathédrale Notre-Dame de Paris a promis le général Jean-Louis Georgelin, lors de l’avant-première du film historique d’animation Notre-Dame de Paris, l’épreuve des siècles, qui sera diffusé sur France 2 le mercredi 18 décembre. « Mgr Patrick Chauvet (recteur de la cathédrale, ndlr) a perdu sa cathédrale et attend avec impatience le Te Deum qui aura lieu le 16 avril 2024 pour célébrer le travail qui aura été fait », a ainsi annoncé le général, président de l’Établissement public chargé de la restauration de Notre-Dame, devant la centaine d’invités venus assister à la projection du docu-fiction dans l’auditorium Bettencourt de la rue Mazarine à Paris.

Depuis sa construction, la cathédrale a fait résonner plusieurs Te Deum dans ses murs notamment au lendemain des deux guerres mondiales. Composée au Moyen Âge, l’hymne du Te Deum était couramment exécutée pour remercier Dieu de grâces exceptionnelles.

En organisant cette célébration, l’ancien chef d’état-major des armées souhaite redire sa volonté de rouvrir la cathédrale dans cinq ans, un délai exigé par le président Emmanuel Macron, mais aussi rappeler la fonction première de Notre-Dame comme lieu de culte catholique. « Je crois qu’il est important d’affirmer que Notre-Dame est d’abord et avant tout un lieu de culte catholique. Notre-Dame n’est pas un musée, Notre-Dame n’est pas un mémorial de l’Histoire de France même si c’est un témoignage majeur de l’art gothique et de l’art français. Des grands événements de l’Histoire de France s’y sont déroulés, mais ce que nous faisons c’est faire en sorte que dans cinq ans, nous soyons à même de le rendre au culte catholique », avait-il déclaré en juillet dernier.

Le général en a profité pour remercier, devant la salle entière, l’architecte en chef des monuments historiques en charge de la cathédrale, Philippe de Villeneuve, pour son travail quotidien et a également salué tous les compagnons du devoir qui travaillent sans relâche sur le bâtiment malgré des conditions climatiques parfois difficiles.

À lire aussi : cinq anecdotes insolites sur Notre-Dame de Paris
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]